in

La Côte d’Ivoire ne figure pas dans le top dix africain de la liberté de la presse

Le classement 2017 de la liberté de la presse vient d’être publié ce mercredi par Reporters Sans Frontières. Sans surprise, les pays africains restent encore de mauvais élèves, mais les nouvelles sont plutôt bonnes pour la Côte d’Ivoire qui a gagné 5 places au tableau, passant de 86e place l’an dernier à la 81e place cette année.

L’Afrique n’est pas en reste en matière de liberté de la presse

Le classement mondial de la liberté de la presse 2017 est tombé en ce mois de novembre . Comme il fallait s’y attendre, les Etats du continent sont encore loin de montrer le bon exemple dans le processus de démocratisation du monde des médias. Cette année, c’est la Norvège, classée 3ème en 2016, qui occupe la première marche du podium avec un score de 7,60. Et les grandes puissances mondiales sont parmi les mauvais élèves dans le nouveau classement de la liberté de la presse établi par Reporters Sans Frontières. Considérés comme la plus grande puissance au monde, les Etats-Unis occupent la 43e place du podium. Quant à la Chine, pays où le musèlement de la presse est de plus en plus dénoncé par des ONG internationales, elle se classe parmi les mauvais élèves selon Reporters Sans Frontières. Avec un score de 77,66, la République Populaire de Chine occupe le 176e rang en 2017. La France aussi est loin d’être un exemple, mais fait mieux que les USA et la Chine en matière de liberté de la presse. La France occupe la 39e position du classement mondial avec un score de 22,24. A l’exception de quelques pays comme la Namibie ou l’Afrique du Sud, les Etats africains se situent en grande majorité dans le canevas des pays où la liberté de la presse est quotidiennement menacée.

Liberté de la presse 2017, le top 10 du classement africain

Il faut descendre à la 24e place du classement mondial pour trouver le pays africain où la liberté de la presse est la mieux respectée. Et cette année, c’est la Namibie qui vient en tête du podium africain avec un score de 17,08. Le Ghana, 26e au tableau général, vient en seconde position sur le continent africain avec un score de 17,43. Le Ghana est suivi de près par le Cap-Vert classé 3e en Afrique et 26e au classement mondial avec un score de 18,02. L’Afrique du Sud occupe la 4e place du podium africain avec un score de 20,12. En Afrique occidentale, le Burkina Faso est le meilleur élève dans la promotion de la liberté de la presse. Le pays des Hommes intègres se hisse en 5e position à l’échelle continentale avec un score de 23,85, soit légèrement mieux que les Etats-Unis. Viennent ensuite le Comores classé 6e avec un score de 24,33, suivi du Botswana 7e au classement africain, de la Mauritanie (8e avec un score de 26,49), du Madagascar (9e en Afrique) et le Sénégal qui occupe la 10e place du podium africain. Malheureusement, l’espace audiovisuel en Côte d’Ivoire est loin d’être assez libéralisé pour permettre au pays de figurer dans le top 10 africain. Cependant, le pays a progressé au tableau général cette année, passant de la 86e place en 2016, à la 81e place en 2017.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Comment s’effectuera le remboursement des souscripteurs de l’Agrobusiness ?

Samuel Eto’o dément avoir donné de l’argent aux migrants camerounais