in

Samuel Eto’o dément avoir donné de l’argent aux migrants camerounais

Samuel Eto’o a apporté son soutien aux migrants en Libye mais aucune soutien financier si l’on en croit le footballeur camerounais. Des journaux avaient laissé entendre que le joueur avait donné à chaque migrant camerounais la somme de 1,5 million de franc Cfa, une information démentie par la star du football ce vendredi.

Non, Samuel Eto’o n’a pas remis d’argent aux migrants camerounais rentrés de Libye comme l’ont affirmé certains médias jeudi. Ce 25 novembre, la star camerounaise du football est montée au créneau pour démentir l’information selon laquelle il aurait remis la somme de 1,5 million de francs Cfa (environ 2400 euros) chaque migrant camerounais rentré volontairement au pays après les révélations sur l’existence d’un réseau d’esclavage en Libye : « Plusieurs sites ont fait circuler une rumeur selon laquelle j’aurais donné de l’argent à chaque migrant rapatrié, relativement à un sujet d’actualité. Cette rumeur est absolument infondée! Je profiterais donc de cette occasion, chers frères et sœurs, pour souligner que l’amour prévient plus de maux que l’argent ne peut en résoudre. Alors, ne perdons pas notre précieux temps à rechercher des sensations fortes aux frais de personnes affligées, mais utilisons ce temps pour empêcher que d’autres frères se voient privés de leur dignité. Ne nous contentons pas de réagir lorsque nous pouvons prévenir, car parmi ces victimes se trouvent certainement des personnes qui ont été nos voisins à un moment donné, mais vers qui nous n’avons pas daigné porter un regard bienveillant. Construisons notre Afrique en ayant un impact positif les uns sur les autres! ». Ce communiqué officiel du footballeur camerounais met fin à une série de rumeurs répandues hier jeudi sur les réseaux sociaux. Toutefois, le joueur camerounais, comme de nombreux footballeurs, est sorti de son silence pour dénoncer ‘‘le traitement inhumain’’ donc sont victimes les migrants vendus en Libye comme esclave. Mais en revanche, aucun soutien financier octroyé aux 250 camerounais en situation de détresse rapatriés dans leur pays, soit au total 375 millions de francs Cfa déboursés par le footballeur.

La situation toujours alarmante en Libye

La Côte d’Ivoire a déjà procédé au rapatriement de 321 migrants ivoiriens qui étaient en Libye, le Cameroun 250 et ce soir 170 migrants maliens ont pu rejoindre leur pays d’origine. Si les gouvernements sont félicités pour leur promptitude dans cette situation de détresse des candidats à l’Europe coincés en Libye, il faut remarquer qu’il reste encore beaucoup à faire pour mettre fin à ce réseau d’esclavage qui a refait surface sur le sol libyen. Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), plus de 400.000 migrants africains identifiés sont encore coincés en Libye. Il faudra donc accélérer les procédures de rapatriement volontaire lancé. Mais le plus difficile sera sans doute de venir en aide aux migrants africains faits prisonniers dans le désert libyen aux mains des rebelles et des terroristes. Ces derniers ayant refusé de se soumettre à l’autorité du gouvernement libyen en place sont très peu ouvert aux négociations. Le sommet UE UA qui aura lieu à Abidjan devra donc se pencher sur la situation de ces migrants fait prisonniers alors qu’ils tentaient de rejoindre les embarcations de fortune pour rentrer en Europe.

La Côte d’Ivoire ne figure pas dans le top dix africain de la liberté de la presse

Dj Arafat annonce son prochain tube pour le 1er décembre