in

Affaire Arafat Debordo : Christy B à la police judiciaire

L’affaire qui oppose Arafat à Debordo depuis des mois n’a toujours pas connu un dénouement favorable. Christy B, l’un des témoins oculaires des négociations menées entre les deux chanteurs ivoiriens, a finalement décidé de se rendre à la police judiciaire.

La guerre Arafat et Debordo avait poussé Christy B à sortir de son silence pour dire la vérité et aussi tenter une médiation entre les deux artistes. Cette affaire qui remonte à la tentative d’assassinat du numéro 1 du coupé décalé alimente toujours la polémique sur la toile. Ces derniers jours, l’atmosphère entre les deux chanteurs coupé décalé s’est à nouveau dégradée, malgré les nombreux efforts déployés par Christy B pour résoudre la crise entre Debordo Leekunfa et Dj Arafat. Selon l’ancienne star du coupé décalé, tout le problème serait lié à un engagement que refuse toujours d’honorer le concepteur du robot macador. L’affaire de la tentative d’assassinat du Yoro avait été portée devant la police judiciaire dont le directeur avait proposé un règlement à l’amiable. Selon les révélations de Christy B, il avait été convenu que Debordo fasse une vidéo pour présenter ses excuses au Yoro avant que celui-ci ne fasse à son tour une vidéo pour présenter ses excuses à son ancien partenaire : « le problème d’Arafat et de Debordo est une histoire d’arme à feu, c’est exact. L’un a sorti l’arme contre l’autre dans une boîte de nuit, et l’autre n’a pas apprécié. Maintenant, nous sommes arrivés à la police judiciaire (…). Quand nous sommes sortis des bureaux du DG de la police judiciaire, il a été dit qu’il devait avoir une vidéo qui à faire (…). Debordo doit faire une vidéo pour présenter ses excuses à Arafat en premier. Lorsque Leekunfa fait sa vidéo, Arafat aussi fait sa vidéo et ensemble on se rend à la police judicaire pour sceller la paix. Tanguy Seri a accepté cette médiation, Ange Didier Houon a accepté cette médiation. », a indiqué l’ancienne star du coupé décalé. Christy B fait également savoir que ‘‘c’est à Debordo de faire sa vidéo de pardon. Ensuite, Arafat aussi fait une vidéo pour présenter aussi ses excuses’’. Mais jusqu’à ce jour, rien n’a été fait par le maîtré-maîtré et la tension monte entre les deux artistes.

Christy B et la médiation de la dernière chance

En début de son discours, Christy B a clairement fait savoir qu’il s’agissait de sa dernière vidéo sur l’affaire Debordo Leekunfa et Dj Arafat, le virtuose du coupé décalé. Après avoir maintes fois approché les deux protagonistes pour régler au plus vite cette histoire, les choses semblent encore traîner au grand regret de ce dernier. La police judiciaire aussi qui avait demandé un règlement à l’amiable devrait aussi se prononcer sur cette affaire, si l’on s’en tient aux propos de Christy B. celui-ci a confié qu’il allait se rendre à la police judiciaire, manifestement pour faire part au Directeur Général du refus de Debordo d’aller vers un règlement pacifique dans cette affaire. Après la première intervention du patron de CBR Groupe, Leekunfa avait brandi des menaces de mort sur les réseaux sociaux, comme pour dire qu’il n’est pas encore prêt à faire la paix avec son vieil ami.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

E. Macron au Burkina: est-ce un show de séduction ou du néocolonialisme ?

deco guirlande noel

Déco guirlande noël