in

Parti unifié RHDP: le comité de haut niveau déjà en place

Le processus de création du parti unifié RHDP vient d’être enclenché. A l’occasion d’une réunion qui a réuni l’ensemble des formations politiques concernées au siège du PDCI à Cocody, le comité de haut niveau chargé de rédiger le manifeste du parti unifié a été mis en place.

Un nouveau pas a été franchi dans la création du parti unifié RHDP, une décision issue d’une récente rencontre entre les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié à Abidjan. Le lundi 4 décembre, les responsables des différentes formations politiques membres de la coalition étaient en réunion au siège du PDCI RDA dans la commune de Cocody. Au cours de cette réunion, le Haut Comité qui aura la lourde charge de rédiger le manifeste du Parti Unifié a été mis en place, un pas de géant pour un processus qui cale depuis des années. Selon le communiqué du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, les missions assignées au comité de Haut Niveau mis en place seront entre autres ‘‘la définition des modalités de la création du Parti Unifié du RHDP, ‘‘l’élaboration des textes se rapportant à la création du Parti unifié regroupant les Partis membres du RHDP et la fixation d’un chronogramme de mise en place du Parti Unifié’’. La rencontre du lundi qui a abouti à la mise sur pied des membres du comité s’est déroulée en l’absence du MFA, le Mouvement des Forces d’Avenir : « La rencontre de ce jour, essentiellement de prise de contact, a réuni les membres de ce Comité issus de chacun des partis membres du RHDP que sont le PDCI-RDA, le RDR, l’UDPCI, l’UPCI, et le PIT, à l’exception du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) absent du fait de la crise que traverse ce Parti frère du RHDP. Aussi, les autres Partis membres du RHDP se sont-ils engagés à contribuer à la résolution de la crise interne au MFA et préparer son intégration au sein dudit Comité. », a souligné le Rassemblement des Houphouëtistes dans son communiqué conjoint.

Pas candidature dispersée en 2020 ?

La création du parti unifié RHDP devrait à priori mettre un terme aux ambitions politiques que pourraient nourrir certains partis membres de la coalition. Le RDR et le PDCI, les deux principales formations politiques de l’alliance, devraient encore s’unir pour la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire prévue pour 2020. La difficulté consistera donc à désigner le candidat qui représentera le parti unifié lors du prochain scrutin présidentiel, si la création du parti unifié devenait une réalité. Après deux mandats passés à soutenir son allié du RDR, le Parti d’Henri Konan Bédié souhaite prendre les rênes du pouvoir en 2020, une décision à laquelle quelques cadres du RDR semblent pour l’heure hostiles. Le président Henri Konan Bédié avait confié au mois de Juin à Jeune Afrique que le candidat qui représenterait la coalition RHDP en 2020 serait issu de son camp, une décision à laquelle son voisin du RDR n’a pas encore dit oui. Pour éviter les candidatures dispersées dans 3 ans, il faudrait que les partis membres de l’alliance fassent quelques concessions, mais toute la question est de savoir si le RDR acceptera de s’effacer en 2020 au profit du PDCI, vu que certains cadres estiment dans le camp Ouattara que leur parti doit encore perpétrer son règne au sommet de l’Etat.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ligne ferroviaire Abidjan Ouagadougou: les travaux financés par Bolloré

Incendie à l’usine de peinture Drocolor: ‘‘plusieurs blessés gravement brûlés’’