in

Incendie à l’usine de peinture Drocolor: ‘‘plusieurs blessés gravement brûlés’’

Dans la matinée de ce mercredi, un incendie a été déclaré à l’usine de peinture Drocolor, causant d’importants dégâts matériels dans l’usine et aux alentours. Selon les premiers témoignages, l’on dénombrerait ‘‘plusieurs blessés gravement brûlés’’ en plus des dégâts matériels.

L’usine de peinture Drocolor situé dans la commune de Marcory a été dévasté ce mercredi 6 décembre par un incendie sans précédents. Selon les premiers témoignages recueillis sur place, c’est entre 8h et 9h que l’usine de fabrication de peinture à Abidjan a pris feu, un incendie dont l’origine reste pour l’instant inconnue. Mais de source officieuse, nous avons appris que les feux qui ont ravagé Drocolor ce mercredi matin ont été causés par un court-circuit provoqué par un employé de la société lorsque ce dernier tentait de brancher un appareil à une prise de courant. Cette théorie n’a pour l’heure pas encore été confirmée par le Groupement des Sapeurs-Pompiers militaires qui a déployé les grands moyens pour tenter de circonscrire les flammes. L’incendie qui s’est déclenchée tôt dans la matinée a été suivi de plusieurs explosions au sein de l’usine, comme l’a confirmé un journaliste de l’AFP dépêché sur les lieux vers 10h. Quelques personnes munis de bassines d’eaux ont tenté de prêter main forte aux soldats du feu, chose qui n’a pas empêché le feu de se propager aux alentours de l’usine Drocolor. Un tapissier qui était installé à proximité de l’usine a vu son magasin partir en fumée sans pouvoir sauver le moindre meuble. Plus d’une dizaines de commerçants qui étaient installés à proximité de l’entreprise de fabrication de peinture ont été touchés par les flammes. Si le potentiel calorifique de l’usine chimique a rendu difficile la tâche aux soldats du feu, ces derniers ont réussi à circonscrire les flammes aux alentours de 11h, c’est-à-dire plus de deux heures après le déclenchement de l’incendie survenu quelques mois seulement après celui du marché d’Abobo. Aucun bilan humain n’a pour l’instant été établi, mais certaines sources révèlent que l’on dénombrerait ‘‘plusieurs blessés gravement brûlés’’ dans l’incendie de l’usine de feu dans la commune de Marcory.

Le dispositif sécuritaire de l’usine de peinture en cause ?

Officiellement, la cause de l’incendie qui a ravagé l’usine Drocolor dans la commune de Marcory n’a pas encore été révélée par le GSPM toujours sur les lieux. En dehors de la théorie selon laquelle un employé serait à l’origine de ce terrible incendie, le dispositif sécuritaire de l’entreprise de peinture peut être mis en cause dans ce ravage causé par les flammes ce mercredi. D’après un témoin contacté par l’AFP, un exercice de simulation d’incendie avait été effectué par l’usine il y’a environ deux semaines. Aussi, rappelons que Drocolor bénéficie de la norme ‘‘certifiée ISO 9001’’, d’où la nécessité de se demander si les normes de sécurité de la société répondaient réellement aux critères de la certification, d’autant plus qu’un exercice de simulation avait eu lieu il y’a à peine quelques semaines. Les conclusions du GSPM pourront certainement nous aider à comprendre comment l’incendie a pu se déclencher dans l’usine de peinture Drocolor. Un bilan définitif devrait être dressé par les soldats du feu d’ici la fin de journée pour donner une estimation des dégâts occasionnés par les flammes, aussi bien sur le plan matériel qu’humain malheureusement.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Parti unifié RHDP: le comité de haut niveau déjà en place

Mort de Johnny Hallyday : quel est son héritage musical ?