in

Agrobusiness Côte d’Ivoire : Yapi Christophe arrêté en France ?

Depuis 24h, une folle rumeur s’est emparée des réseaux sociaux, annonçant l’arrestation de Yapi Christophe, le patron de la société Agrobusiness connue sous le nom de Monhevea.com. Notre rédaction a mené une enquête pour en savoir plus sur cette affaire.

Le dossier Agrobusiness a été remis à jour en Côte d’Ivoire avec de nouvelles révélations concernant l’arrestation de Yapi Christophe, le patron de la société Monhevea.com. Résidant en France depuis les révélations sur le scandale agrobusiness, Christophe Yapi était avec une vingtaine de dirigeants de sociétés exerçant cette activité sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne. Accusé de détournement et de blanchiment d’argent, le patron de la société monhevea.com a toujours clamé son innocence et s’était montré disposé à rembourser ses souscripteurs, au nombre d’environ 36.000, avec les RSI, à savoir les retours sur investissement générés par leur placement. A cet effet, Christophe Yapi avait même entamé des négociations secrètes avec le gouvernement en vue de permettre aux souscripteurs de sa société agrobusiness de toucher non seulement leurs investissements de départ mais aussi les gains générés par leur argent, ce qui n’as pas été le cas de la procédure de remboursement mise en place par le gouvernement. Depuis la France, le patron de la société Monhevea.com avait rassuré l’ensemble de ses souscripteurs de sa disponibilité à vouloir leur verser les RSI générés par leurs investissements, mais depuis les révélations sur son arrestation les souscripteurs en question sont devenus moins optimistes. Pour l’heure, rappelons que l’arrestation de Yapi Christophe n’a pas encore été confirmée officiellement par l’Etat ivoirien, encore moins par les avocats de ce dernier. Cependant, l’entourage du patron de la société Monhevea.com s’est exprimé sur cette rocambolesque affaire.

Ou se trouve Christophe Yapi ?

Pour en avoir le cœur net, nos confrères du quotidien L’Intelligent d’Abidjan sont entrés en contact avec Ago Blaise, le président des souscripteurs de la société agrobusiness dirigée par Yapi Christophe. Le représentant des souscripteurs a formellement démenti cette arrestation annoncée sur les réseaux dans la journée du mardi : « C’est faux. Nous avons appris l’arrestation de M. Christophe Yapi aux environs de 14 heures. Nous avons cherché à vérifier à notre niveau. Mais c’est faux, c’est de l’intoxication. », ont écrit nos confrères. Pour l’heure, le principal concerné, à savoir le patron de la société Monhevea.com, n’a pas encore fait de communiqué concernant cette rumeur répandue sur son arrestation mardi à Paris dans l’après-midi. Aussi, aucune communication également sur la procédure de remboursement qui devait permettre à ses 36.000 souscripteurs de bénéficier de l’intégralité de leurs investissements et leur RSI. Mais le patron de l’une des plus importantes sociétés agrobusiness en Côte d’Ivoire a promis d’honorer son engagement, à savoir dédommager tous ses souscripteurs en bonne et due forme.
Découvrant la supercherie que cachent les activités agrobusiness en Côte d’Ivoire, l’Etat avait pris la décision d’y mettre un terme, une décision qui a suscité le grand mécontentement des souscripteurs. Ces derniers ont tenté de manifester dénoncer cette posture du gouvernement mais les choses sont restées intactes. Pour tenter de calmer les ardeurs, le gouvernement ivoirien a initié une procédure de remboursement des différents souscripteurs sur base des soldes disponibles sur les comptes de sociétés agrobusiness, une alternative dénoncée par Yapi Christophe qui a annoncé qu’il verserait à ses clients leur RSI en intégralité.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

DÉBAT GONGO EN DIRECT : CONGOLAIS RÉVEILLONS-NOUS ?

Gâteau aux pommes caramélisées renversé

Gâteau aux pommes caramélisées renversé