in

Côte d’Ivoire: des ivoiriens vendus au Koweït comme esclaves ?

Des ivoiriens vivants au Koweït ont lancé un cri de cœur aux autorités ivoiriennes et aussi toutes les âmes de bonne volonté susceptibles de les venir en aide. Partis de la Côte d’Ivoire à la recherche d’un mieux-être, ils se retrouvent aujourd’hui confrontés à la dure réalité de l’immigration dans cet Etat du Golfe et sont à certains égards considérés comme des esclaves.

Les ivoiriens résidant au Koweït vivent l’enfer, si l’on en croit le témoignage d’une immigrante ivoirienne posté sur les réseaux sociaux. Partis de la Côte d’Ivoire pour la recherche d’un meilleur avenir sur le territoire koweïtien, les immigrés ivoiriens ont vu leur rêve voler en éclat une fois arrivé dans ce petit Etat du Golfe. Entassés dans une grande maison qui leur sert de lieu d’hébergement, les ivoiriens qui vivent au Koweït sont victimes de ce qu’on appellerait l’esclavage moderne, si l’on se fie au témoignage vidéo de l’immigrée ivoirienne postée sur la toile. Alors qu’on leur avait promis du travail en fonction de leur qualification, c’est-à-dire leur diplômes obtenus en Côte d’Ivoire, les immigrés ivoiriens se retrouvent à exercer des activités différentes de celles qu’on leur avait promis avant le départ pour le Koweït. Comme c’est le cas avec les migrants africains en Libye, les ressortissants ivoiriens allés chercher un meilleur avenir sur le territoire koweïtien ont déboursé une fortune pour pouvoir effectuer ce voyage. Selon l’immigrée ivoirienne qui a réalisé la vidéo, elles ont dû débourser entre 500.000 francs Cfa et 3 millions de francs pour se rendre dans cet Etat du Golfe. Nous vous livrons un résumé du témoignage de l’ivoirienne qui au passage a lancé un SOS au gouvernement pour les aider à retourner en Côte d’Ivoire, étant donné que même leurs passeports sont confisqués par leurs employeurs.

Le calvaire des ivoiriens au Koweït

« Chers parents, je vous salue. Chers responsables du pays, venez nous en aide car nous sommes confrontés à des problèmes au Koweït. Nous sommes venus chercher un mieux-être, il y’a des fonctionnaires, il y’a des femmes enceintes, il y’a des malades. Chacun de nous a un diplôme, on était au pays nos frère nous ont blagué en nous disant que nous viendrons au Koweït exercer le travail pour lequel nous avons été formés au pays. On a payé des sommes considérables pour ce voyage, d’autres ont payé un 1 million, d’autres 500.000 francs Cfa, d’autres 2 millions et certains parmi nous ont eu à dépenser plus de 3 millions de francs Cfa pour venir ici. Nos frères ont fait croire qu’ici il y’a de l’argent, et aussi étant situé près de l’Europe, que nous pouvions facilement rentrer en Europe… Nous souffrons, les patrons des maisons dans lesquelles nous partons travailler nous frappent. Ils ne nous donnent pas à manger, quand nous sommes malades on ne nous envoie pas à l’hôpital. ». Dans ce bref extrait, l’on peut clairement se faire une idée des difficultés que vivent les ivoiriens au Koweït. Ayant vu leur rêve voler en éclats, ces derniers ont lancé un appel à toutes les autorités du pays pour les aider à revenir au pays : « On veut rentrer au pays, ils nous ont confisqué tous nos dossiers et passeport, nous n’avons rien, nous ne pouvons pas sortir du pays, nous sommes bloqués, aidez-nous », a déclaré l’immigrée ivoirienne dans a vidéo.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Gâteau yaourt pomme caramel beurre salé

Gâteau yaourt pomme caramel beurre salé

Election présidentielle 2020 Côte d’Ivoire : première candidature officielle