in

Election présidentielle 2020 Côte d’Ivoire : première candidature officielle

Avant 2020, date de tenue de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, une candidature et non des moindres, vient d’être officialisée. La bataille pour la conquête du pouvoir d’Etat est manifestement déjà lancée.

La prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire aura lieu en 2020, sauf changement de calendrier par la CEI dans les dernières minutes. A 3 ans de la tenue de ce scrutin si capital, certains partis se préparent déjà à l’ascension politique pour 2020, une ascension qui devrait aboutir à l’acquisition du pouvoir d’Etat. Si certains se gardent pour l’instant de dévoiler leurs ambitions politiques, une candidature vient d’être officiellement confirmée pour la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Le candidat en question n’est pas encore connu, en revanche le parti dont il sera issu n’est plus un secret de polichinelle. Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) vient d’officialiser sa participation au prochain scrutin présidentiel qui se tiendra probablement en octobre 2020. Annoncé dans un premier temps par Henri Konan Bédié lors d’une interview accordée à Jeune Afrique il y’a quelques mois, la candidature du PDCI vient d’être confirmée par le secrétaire exécutif du parti. Le professeur Maurice Kacou Guikahué a en effet souligné que le parti démocratique de Côte d’Ivoire sera candidat à la prochaine échéance électorale qui se tiendra dans trois ans : « le Pdci est un parti autonome, souverain qui veut revenir au pouvoir. Nous sommes donc en train de préparer un militant actif pour reprendre le pouvoir en 2020. Et cela n’a jamais varié comme ligne politique. Nous irons aux élections en 2020 avec ou sans le soutien des autres. », a fait savoir le secrétaire exécutif du parti. La première candidature officielle pour la prochaine élection présidentielle du pays est donc celle du PDCI, le plus vieux parti politique du pays. Cette posture du parti d’Henri Konan Bédié ne risque-t-elle pas de fragiliser le processus de création du parti unique RHDP, d’autant plus que la fusion devait permettre aux partis concernés de désigner ensemble d’un commun accord les candidats officiels qui représenteront la coalition ?

Le PDCI décidé à revenir aux affaires en 2020

Après l’éviction du président Henri Konan Bédié en décembre 1999 à la faveur d’un coup d’Etat, le PDCI n’a plus accédé à la magistrature suprême en Côte d’Ivoire, une situation que le parti souhaite voir changer. En 2010, le PDCI et d’autres formations politiques s’étaient alliés au RDR d’Alassane Ouattara pour le second tour de la présidentielle contre Laurent Gbagbo, le candidat de la Mouvance présidentielle. Cinq ans plus tard, à savoir en octobre 2015, le Parti Démocratique est de nouveau sollicité par son allié du RDR pour soutenir une deuxième candidature d’Alassane Ouattara, un appel auquel le PDCI répondra favorablement à travers l’appel de Daoukro lancé par Henri Konan Bédié. Laissé sur la touche lors des deux élections présidentielle passées, le parti d’Henri Konan Bédié compte désormais reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. La question de savoir si cette candidature du PDCI sera soutenue par le RDR reste pour l’instant sans réponse, étant donné que le RDR n’a pas encore réagi à cette candidature de son allié traditionnel.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire: des ivoiriens vendus au Koweït comme esclaves ?

La fête de Noël annulée à Nazareth à cause de Donald Trump