Accueil ACTUALITÉ Le Nigéria, second pays le plus touché au monde par le Vih Sida

Le Nigéria, second pays le plus touché au monde par le Vih Sida

Hiv Nigeria en Afrique

Le Nigéria perd du terrain dans la lutte contre le VIH Sida, si l’on en croit un récent rapport que viennent de donner les autorités sanitaires du pays. Selon un rapport transmis par le ministère de la santé à l’ONG Lisa Demi Project, ‘‘Le Nigéria est le deuxième pays le plus touché au monde par l’épidémie du VIH. Environ 3,2 millions de Nigérians vivaient avec le VIH en 2016.’’, a souligné Esther Samuel, une responsable du ministère de la santé. Ces chiffres alarmants ont même été revus à la hausse avec certaines études qui évoquent la barre de 3,5 millions de nigérians atteints du Vih Sida. Sur les 3,2 millions de personnes atteintes par la maladie au Nigéria, plus de 196.000 seraient des adolescents, preuve que la jeunesse est de plus en plus exposée à l’épidémie : « Au Nigeria, plus de 196 000 adolescents, représentant 10% de la charge mondiale des adolescents, vivraient avec le VIH / SIDA. En outre, 230 000 bébés sont nés de filles âgées de 15 à 19 ans en 2015. C’est un rapport effrayant. Cependant, 1 million d’IST sont acquises chaque jour », note le ministère de la santé dans son rapport. Ce rapport inquiétant dressé par les autorités sanitaires du pays tire la sonnette d’alarme sur l’avancée du Vih Sida au Nigéria. Alors que le pays dépend en grande partie de l’aide américaine dans la lutte contre la maladie, sa population jeune devient de plus en plus active, ce qui multiplie les risques d’exposition Infections sexuellement transmissibles et Maladie sexuellement transmissibles. La fin du Sida est-elle possible au Nigéria alors que la jeunesse devient active sexuellement au fil des jours? Pour y parvenir, le pays entend intensifier sa campagne de sensibilisation auprès des plus jeunes : «Nous devrions nous concentrer sur l’éducation sanitaire et la prévention des IST par le biais de séminaires scolaires, de clubs, de médias sociaux, de parents, de groupes de pairs et de conseils appropriés lorsque les MST sont détectées tôt», a poursuivi Samuel Esther.

> Lire aussi  Dj Arafat convoqué au commissariat par le père de l’enfant qu’il a battu

La jeunesse nigériane sexuellement très active

Si elle n’est pas la frange de la population la plus touchée par le Vih Sida, la jeunesse nigériane pourrait l’être dans les années à venir, si rien n’est fait pour sensibiliser et accompagner les adolescents dans l’adoption des bons réflexes. « Environ une personne sur sept parmi toutes les nouvelles infections au VIH survient durant l’adolescence. Aux États-Unis, 21% des adolescents avaient consommé de l’alcool ou consommé des drogues avant leur dernier rapport sexuel. Environ 85% de ces jeunes vivent dans des pays en développement, alors que nous avons aussi 32% de la population nigériane en tant que jeunes dont la moitié (48,6%) des adolescents âgés de 15 à 19 ans sont sexuellement actifs. », explique dans son rapport le ministère nigérian de la santé. Plus inquiétant encore, «Environ une femme sexuellement active sur cinq et un homme sexuellement actif sur douze avaient déjà eu des rapports sexuels avant l’âge de 15 ans», a indiqué Samuel Esther citant le rapport sanitaire sur le Vih Sida. Pour gagner le pari d’une jeunesse protégée contre l’épidémie, ‘‘Nos jeunes doivent être avertis de s’abstenir et conseillés. Ils ont tous besoin d’être guidés pour ne pas gâcher leur vie sur ce qui vaut la peine d’attendre’’, a souligné la responsable sanitaire. Jusqu’à ce jour, rappelons qu’il n’existe aucun traitement homologué contre le Sida au monde, en dépit des efforts consentis par la médecine moderne depuis des décennies.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.