in

Sidy Diallo accablé par une plainte marocaine

L’étau se resserre de plus en plus autour de Sidy Diallo, le président de la FIF. Alors qu’il tente de fédérer une union autour de lui, le dirigeant de la maison de verre de Treichville doit faire face à une plainte en provenance du Maroc.

Une plainte a été déposée contre Sidy Diallo, le président de la fédération ivoirienne de football depuis 6 ans. L’information a été révélée ce mercredi par nos confrères de Sport-Ivoire, mais aucune source officielle au sein de la FIF n’a donné confirmation de cette plainte contre le patron du football ivoirien. Le plaignant serait Fouzi Lekjaa, le président de la fédération royale marocaine de football. Ce dernier aurait décidé de traduire son homologue ivoirien devant la commission de discipline de la FIFA suite aux échauffourées survenus entre les deux responsables à quelques heures du match qui a opposé la Côte d’Ivoire au Maroc le 11 novembre dernier à Abidjan. Sidy Diallo a en effet été filmé par une caméra amateur dans une violente dispute avec son homologue marocain, allant même à demander à Fouzi Lekjaa de quitter la tribune officielle. S’expliquant sur cet incident survenu avant la rencontre de la sixième journée, Sidy Diallo avait laissé entendre qu’il s’était emporté suite au manque de fairplay de son homologue marocain. Selon les explications données par le président de fédération ivoirienne de football, Fouzi Lekjaa a catégoriquement refusé de lui serrer la main, déclarant je cite : ‘‘je ne salue pas, ni aujourd’hui ni demain’’. Cette réponse du marocain a poussé le locataire de la maison de verre à sortir de sa réserve, mais celui-ci s’est quelque laissé emporter par la colère. Une bagarre de justesse a été évitée entre les deux hommes suite à l’intervention des officiels présents dans cette tribune. L’attitude du président de la FIF avait été dénoncée par de nombreux supporters ivoiriens qui estiment qu’une telle attitude terni l’image du football ivoirien. Ses détracteurs ont sauté sur l’occasion pour exiger son départ, en l’occurrence Cheick Oumar Koné, l’ancien président de l’Africa Sport. La plainte marocaine serait donc actuellement examinée par la commission disciplinaire de la FIFA qui devra fournir une réponse très rapidement.

Sidy Diallo rame contre vents et marées

Pour certains, Sidy Diallo nage actuellement à contre-courant. Poussé vers la démission par ses détracteurs parmi lesquels Kalou Bonaventure, le locataire de la maison de verre de Treichville a déclaré vouloir aller à la fin de son second mandat qui s’achève officiellement en février 2020. Suite à la non qualification des éléphants de Côte d’Ivoire au mondial 2018, la fédération ivoirienne tenue en grande partie pour responsable de cet échec s’est séparé de Marc Wilmots, histoire d’apaiser la colère des supporters. Mais le limogeage de Marc Wilmots n’a pas réglé la question, les détracteurs de Sidy Diallo exigeant sa démission à la tête de la FIF. Le dernier en date monté au créneau pour demander le départ du patron de la FIF, l’ex-international ivoirien Kalou Bonaventure. Avec cette plainte déposée contre lui par le président de la FRMF, certains diraient que les jours de Sidy Diallo à la FIF sont désormais comptés. Mais attendons de voir ce qu’il en sera de cette fameuse plainte déposée par Fouzi Lekjaa contre son homologue ivoirien.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Sablé de Noel Américain

Sablé de noël américain

QUE FAIRE CONTRE LE HARCÈLEMENT DES FEMMES avec Melzza