in

Sénat en Côte d’Ivoire: les élections prévues pour 2018

La mise en place du Sénat en Côte d’Ivoire deviendra enfin une réalité. A l’issue du conseil des ministres qui s’est tenue dans la ville de Yamoussoukro, le porte-parole du gouvernement a déclaré que les élections sénatoriales se tiendraient courant 2018.

L’installation du Sénat en Côte d’Ivoire se précise au fil des jours. Si le projet avait temporairement été mis aux archives eu égard de certaines difficultés auxquels le pays a fait face au cours de l’année, le projet de mise en place de l’institution sera une réalité effective dès 2018. A l’occasion du conseil des ministres exceptionnel qui s’est tenu à Yamoussoukro, la capitale politique du pays, le porte-parole du gouvernement a donné de nouvelles précisions concernant l’instauration du Sénat en Côte d’Ivoire. On sait désormais avec certitude que les élections sénatoriales ivoiriennes se tiendront en 2018. Mais aucune précision n’a pour l’instant été donné concernant le calendrier de cette élection qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre effective de la nouvelle constitution adoptée à plus de 90% en octobre 2016 lors d’un vote référendaire. En plus de la date, on sait également dans quelle ville siégera l’institution : ‘‘Le Conseil a décidé d’établir le siège du Sénat à Yamoussoukro, capitale administrative et politique de la Côte d’Ivoire. L’établissement à Yamoussoukro du siège de cette institution, après celui de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels, traduit la volonté du Chef de l’Etat et du Gouvernement d’accélérer les opérations de transfert de la capitale à Yamoussoukro.’’, a déclaré Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement. La commission électorale devrait donc l’année prochaine déterminer le calendrier de cette élection très attendue en Côte d’Ivoire, déterminer par la même occasion les conditions d’éligibilité pour cette nouvelle fonction dont le rôle reste encore flou dans l’esprit de certains ivoiriens.

Sénat et parlement, deux fonctions et deux réalités

Selon le chapitre II de la nouvelle constitution relatif au statut des parlementaires, il est mentionné à l’article 87 que ‘‘Le Sénat assure la représentation des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire.’’, ce qui n’est pas le cas du député dont le rôle consiste à contrôler l’action gouvernementale, voter des lois et bien d’autres prérogatives. Une certaine confusion avait été entretenue sur le rôle des sénateurs et celui des parlementaires. Dans certains pays comme les USA, le rôle du Sénat surplombe celui des députés, étant donné que certaines lois adoptées par les députés doivent obligatoirement être approuvées par le Sénat avant d’être exécutées par le gouvernement. Mais tout comme les députés, les sénateurs en Côte d’Ivoire sont élus pour une durée de cinq ans. Mais tous les sénateurs ne seront pas déignés au suffrage : « Les sénateurs sont élus, pour deux tiers, au suffrage universel indirect. Un tiers des sénateurs est désigné par le Président de la République parmi les Ivoiriens reconnus pour leur expertise et leur compétence avérées dans les domaines politique, administratif, économique, scientifique, culturel, sportif, professionnel et social. Le mandat des sénateurs est de cinq ans. », peut-on lire dans l’article 87 de la nouvelle constitution ivoirienne.

France : Les derniers sondages donnent 25% à Macron, 27 à Marine et 19 à Fillon

Présidentielle 2020 parti unifié: Bédié et Jean-Louis Billon en désaccord ?