in

George Weah ancien ballon d’or : nouveau président du Libéria ?

Les libériens se rendent aux urnes ce mardi pour élire leur nouveau président à l’occasion du second tour de la présidentielle. Arrivé en tête lors du premier tour, l’ancien ballon d’or George Weah est donné favori de ce second tour face à son adversaire.

George Weah, ancien ballon d’or africain et européen, sera-t-il le nouveau président du Libéria ? Seule certitude, les partisans de l’ancienne gloire du football n’ont jamais été autant optimistes concernant la victoire de leur leader. Après deux échecs face Ellen Sirleaf Johnson, George Weah affronte désormais le vice-président sortant, un duel qui selon les premières tendances, tourne pour l’instant en faveur du sénateur. Lors du premier tour, l’ancien ballon d’or avait récolté 38,6% des voix, suivi en seconde position par le Vice-président Joseph Boakai qui selon la commission électorale libérienne, a comptabilisé 28,8% des suffrages exprimés. Malgré la contestation des résultats du premier tour par le vice-président sortant, le second tour de la présidentielle au Libéria se déroule ce mardi 26 décembre 2017, comme cela avait été annoncé par la NEC, la commission électorale. Dénonçant certaines irrégularités dans le scrutin, Joseph Boakai avait même exigé un report du second tour, un appel qui ne sera manifestement pas entendu. Ce 26 décembre, ce sont quelques 2,1 millions d’électeurs libériens qui sont attendus aux urnes pour l’élection du successeur d’Ellen Sirleaf Johnson. Pour ce second tour, la commission électorale s’attend à un taux de participation record ce mardi. Durant la dernière journée de campagne, le Vice-président a rassuré ses militants quant à sa victoire ce mardi 26 décembre face au sénateur. Après une avance d’environ 10 points lors du premier tour sur son dauphin, George Weah est actuellement en pole position pour succéder à Ellen Sirleaf Johnson à la tête du Libéria. Pour cela, il faudrait que l’ancien footballeur et ex-ballon d’or africain et européen remporte le double scrutin (président, Vice-président) avec une majorité d’au moins 50%, faute de quoi les deux candidats seront dans un second round.

George Weah, la troisième sera-t-elle la bonne ?

Surfant sur sa vague de popularité au Libéria, l’ancien ballon d’or avait tenté de briguer la magistrature suprême en 2005. Opposé à l’économiste Ellen Sirleaf Johnson, l’inexpérience de la scène politique et de la gestion des affaires privera l’ancien footballeur du fauteuil présidentiel, malgré une popularité en hausse. Le candidat du CDC retente une nouvelle fois sa chance en 2011 face à la présidente sortante, mais il sera une nouvelle fois battu par la présidente sortante. Trois ans plus tard, George Weah réalise l’un de ses plus grands succès politiques en décrochant un poste de sénateur devant le fils de la présidente libérienne. Fort d’une popularité qui gagne en intensité au fil des années, l’ancien footballeur se présentera une troisième fois à la présidentielle au Libéria en 2017. Arrivé en tête lors du premier tour, il est aujourd’hui soutenu par nombres de candidats malheureux du premier tour, des soutiens qui le rapprochent de plus en plus de la présidence libérienne. Quoi qu’il en soit, la décision finale reviendra aux 2,1 millions d’électeurs attendus ce mardi aux urnes.

Retour de ATT : du pain béni pour IBK ?

Côte d’Ivoire : 5 morts dans des affrontements au nord