in

Salmonelle dans le lait infantile : Lactalis avait-il caché l’infection ?

Secoué depuis le mois de décembre par un scandale de laits infantiles contaminé à la salmonelle, le groupe Lactalis est de nouveau accablé ce mercredi par un rapport dévoilé par le Canard Enchaîné.

Le groupe Lactalis est accablé ce mercredi par de nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur le scandale de laits infantiles contaminés à la salmonelle. Dans son numéro paru ce 3 janvier, le quotidien satirique français explique que la direction de la société laitière était informée il y’a de cela des mois de l’existence d’une infection dans ses produits laitiers : ‘‘Le numéro 1 mondial des produits laitiers n’ayant pas l’obligation de communiquer sur ses contrôles internes, il s’est bien garder d’ébruiter l’affaire’’, a fait savoir le Canard Enchaîné. Plus inquiétant encore, un contrôle de routine à l’usine de Craon effectué par des agents de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) n’avait rien révélé de suspect, alors que la contamination de ladite usine avait été déjà évoqué depuis le mois de février : ‘‘Comment les contrôleurs s’y sont-ils pris pour ne détecter en septembre aucune salmonelle alors que l’on sait aujourd’hui que l’usine était infectée depuis février, au moins ?’’, s’interroge un analyste contacté par le Canard Enchaîné. Plus inquiétant encore, un groupe d’enquête de fraude venu en inspection affirme n’avoir pas pu accéder au rapport des agents de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. Lactalis fait l’objet d’une enquête depuis le 22 décembre dernier suite à des cas de contamination de laits infantiles à la salmonelle. Suite aux cas d’infections avérés à la salmonellose dans l’usine Lactalis de Craon situé à Mayence, le géant mondial de produits laitiers est désormais poursuivi pour plusieurs faits dont ‘‘ l’inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit d’origine animale ou de denrée en contenant préjudiciable à la santé’’, ‘‘mise en danger de la vie d’autrui’’ et aussi pour ‘‘tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine’’.

Laits contaminés à la salmonelle, un scandale international

Après l’éclatement du scandale de laits contaminés à la salmonelle, le groupe Lactalis avait fait retirer du marché national et international plus de 1300 produits laitiers destinés à la consommation infantile, dont 700 il y’a un peu plus de deux semaines. L’usine de Craon impliquée dans le scandale de lait contaminés à la salmonelle est toujours en fonctionnement, mais partiellement. La fabrication des produits laitiers dans l’usine craonnaise a été interrompue mais la production des produits céréaliers Lactalis est toujours maintenue sur le site. Pour l’heure, aucun cas de décès à la salmonellose n’a été signalé, en France comme dans les pays où les produits laitiers du géant français sont consommés. En Côte d’Ivoire, trois lots de laits contaminés à la salmonelle ont été retirés des pharmacies et autres lieux d’approvisionnement suite à l’alerte donnée par le ministère français de la santé concernant l’infection de certains produits laitiers Lactalis. Toujours en Côte d’Ivoire, plusieurs cas d’enfants contaminés à la salmonelle avaient été signalés par les autorités sanitaires du pays : ‘‘On nous a signalé des cas de contamination d’enfants, cependant, il n’y a pas de cas mortel’’, expliquait en décembre dernier un responsable sanitaire ivoirien. Selon les révélations du Canard Enchaîné, l’infection de certains laits infantiles à la salmonelle était sue de la direction du groupe français.

Fortune Ali Bongo homme riche

Ali Bongo : homme le plus riche du Gabon

Remèdes contre la grippe

Que faut-il faire pour éviter d’attraper la grippe ?