in

La FIF favorable au retour de Yaya Touré avec les éléphants

La FIF a réagi à la demande de Yaya Touré qui souhaitait réintégrer l’effectif des éléphants après avoir annoncé sa retraite internationale. Selon le numéro de la fédération ivoirienne de football, la porte reste grande ouverte à l’ancien capitaine de la sélection ivoirienne.

La FIF n’a opposé aucune objection au retour de Yaya Touré avec les éléphants de Côte d’Ivoire. Sory Diabaté, vice-président de la fédération ivoirienne de football, a indiqué que les portes de la sélection nationale restaient grandes ouvertes au milieu de terrain de Manchester City, mais aussi à tous ces anciens qui souhaitent réintégrer l’équipe : « Le président Sidy Diallo et moi-même avons eu Yaya Touré au téléphone. Il nous a réitéré son souhait de revenir. On lui a dit que la porte était ouverte. La sélection n’est fermée à personne. On sera content qu’il revienne. ». Après la victoire de la Côte d’Ivoire à la CAN 2015, Yaya Touré s’était momentanément éloigné de la sélection, préférant se consacrer à sa carrière en club. Michel Dussuyer qui a succédé à Hervé Renard a tenté de faire revenir en sélection l’ancien capitaine des éléphants mais sans succès. Son successeur, le belge Marc Wilmots s’est lui aussi engagé dans cette même mission sans connaître un succès. Après avoir maintes fois boudé la sélection, Yaya Touré avait officiellement annoncé sa retraite internationale, fermant ainsi la voie à toute possibilité de le voir revenir avec les éléphants. Mais contre toute attente, le milieu de terrain des Citizen est revenu il y’a quelques jours sur cette importante décision, manifestant cette fois son retour de revenir jouer pour la sélection nationale. Si la FIF, par la voix de Sidy Diallo et Sory Diabaté s’est montrés favorable au retour du footballeur ivoirien, sa réintégration effective ne dépendra pas pour autant de la fédération ivoirienne de football.

Une condition pour que Yaya Touré revienne

Le retour de Yaya Touré ne dépend pas totalement de la FIF, c’est du moins ce qu’a laissé entendre Sory Diabaté, le numéro 2 de la maison de verre de Treichville : ‘‘Cela dépendra aussi de l’entraîneur. S’il estime qu’il a besoin de Yaya, il le sélectionnera’’. En gros, l’avenir de Yaya Touré avec les éléphants reste donc suspendu au choix de l’entraîneur de la sélection de Côte d’Ivoire. Mais pour l’heure, il est difficile d’avoir une réponse précise sur le retour effectif de Yaya Touré, étant donné que la sélection ivoirienne est sans entraîneur officiellement depuis le 14 novembre 2017. Arrivé au mois de mars, le belge Marc Wilmots a été limogé de son poste de sélectionneur des éléphants de Côte d’Ivoire, conséquence directe de l’échec des pachydermes en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Si son mauvais bilan laissait clairement présager un avenir sombre avec les éléphants, Marc Wilmots a été limogé à la suite de la non qualification de la Côte d’Ivoire au mondial 2018, après avoir été battu à domicile par le Maroc (0-2). A ce jour, aucun entraîneur n’a été désigné par la FIF pour succéder au belge, raison pour laquelle Yaya Touré devra encore patienter avant de savoir si sa demande de revenir en sélection est acceptée pour de bon, ou pas.

Grève des magistrats au Bénin : première grande fronde sociale pour Talon?

David Monsoh