in

J'ADOREJ'ADORE PAS COOLPAS COOL HEURTÉHEURTÉ

H&M : la communauté noire doit-elle boycotter la marque ?

La marque H&M est depuis plusieurs jours au centre d’une grosse polémique sur la toile suite à la diffusion d’une publicité à caractère raciste sur son site en ligne. La communauté noire s’est tout bonnement révolté contre cette pub qui fait l’apologie du racisme et aussi lancé une opération de boycott du géant de l’habillement.

La pub raciste H&M diffusée il y’a 72h défraie toujours la chronique sur les réseaux sociaux. La marque de vêtements avait présenté ses excuses à la communauté noire après avoir publié sur sa boutique en ligne la photo d’un enfant noir portant un sweat-shirt sur lequel est mentionné ‘‘coolest monkey in the jungle’’, une expression qui se traduit en français ‘‘le singe le plus cool de la jungle’’. Telle une pilule amère, la pub a été dénoncée par des milliers d’internautes, en l’occurrence la communauté noire, pour son caractère manifestement raciste. Pour tenter d’apaiser la colère des internautes, H&M avait officiellement présenté ses excuses et aussi retiré le sweat-shirt de sa ligne de collection : « nous sommes contrariés par l’image du sweat à capuche des enfants. Nous, qui travaillons chez hm, ne pouvons qu’être d’accord. Nous sommes profondément désolés que la photo a été prise en charge, et nous regrettons également l’impression. Par conséquent, nous avons non seulement supprimé l’image de nos chaînes, mais aussi le vêtement de notre offre de produits. Il est évident que nos consignes n’ont pas été suivies correctement. C’est sans aucun doute. Nous étudierons en profondeur pourquoi cela est arrivé pour éviter que ce type d’erreur ne se reproduise. », a déclaré la firme de vêtements sur son compte Twitter. Mais ces excuses officielles n’ont manifestement pas mis un terme à cette déferlante de la communauté noire sur la marque de vêtements mondiale. Plusieurs personnalités issues de la communauté noire ont lancé une opération de boycott de la marque en ligne, en guise de protestation contre la pub raciste. Cette opération de boycott des produits H&M était-elle réellement nécessaire alors que l’on sait que la marque de vêtement a officiellement présenté ses excuses et retiré la collection de sa chaîne de production ?

Un boycott inutile de la communauté noire ?

A la lumière de la déclaration de la mère de l’enfant qualifié de singe dans la pub H&M, il y’a de quoi se poser des questions sur la nécessité de boycotter encore la marque de vêtements. Contre toute attente, Terry Mango, la mère de l’adolescent a refusé de faire un procès à la ligne de vêtements pour cette erreur : ‘‘je suis la maman et ce sweat-shirt à l’une des centaines de tenues que mon fils a porté comme modèle. Arrêtez de pleurnicher tout le temps… Passez à autre chose’’, a déclaré sur les réseaux sociaux Terry Mango qui rappelons-le est d’origine kenyane. Cette réponse de la mère invite donc clairement la communauté noire à passer l’éponge sur cet incident survenu avec H&M. Au regard de la déclaration de la mère de l’enfant, la communauté noire doit-elle encore poursuivre cette opération boycott des produits H&M, alors que la mère, première concernée dans cette affaire, n’y voit aucun mal ? Seule certitude, les opérations de boycott n’ont pas encore cessé. Après The Weeknd, chanteur canadien d’origine éthiopienne qui a mis fin à sa collaboration avec la marque de vêtements, le rappeur américain P Diddy vient de lancer une nouvelle offensive contre le géant de l’habillement en proposant un contrat de 1 million de dollars à l’enfant pour sa ligne de vêtements Sean John.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Franc Cfa : le ministre congolais de l’économie recadre Kemi Seba

Crise à la FIF : un responsable de la FIFA jeudi à Abidjan