in

Crise à la FIF : un responsable de la FIFA jeudi à Abidjan

Abidjan recevra jeudi la visite d’un responsable de la FIFA, une visite qui intervient alors que la FIF est secouée depuis des mois par une crise sans précédent. Tendons-nous vers une ingérence de l’instance mondiale du foot dans le bras de fer entre Sidy Diallo et les présidents de clubs ?

La FIFA envisage-t-elle de s’ingérer dans la crise que traverse la FIF depuis le mois de novembre ? Difficile pour l’instant de répondre à cette question mais un responsable de l’instance mondiale du ballon rond sera à Abidjan le jeudi 11 janvier pour s’entretenir avec les responsables de la fédération ivoirienne de football. Présentement au Mali pour une mission portant sur la résolution de la crise à la fédération malienne de football, Veron Mesengo-Omba, le directeur régional Zone Afrique et Caraïbes de la division Associations membres de la FIFA, a décidé d’effectuer une visite dans la capitale ivoirienne à l’effet de s’enquérir de la crise que traverse la FIF. Selon le courrier adressé par le responsable de la FIFA, cette rencontre n’intervient pas sur une demande officielle de l’instance mondiale du football comme certains pourraient le croire, en vue d’une éventuelle médiation dans le bras de fer entre Sidy Diallo et les présidents de clubs. Toutefois, le suisse Veron Mesengo-Omba a d’abord bénéficié d’une permission du secrétaire général de la FIFA avant de programmer sa visite à Abidjan. Le responsable de l’instance mondiale du ballon rond espère donc profiter de cette visite pour en savoir un peu plus sur la crise qui secoue la fédération ivoirienne de football à l’issue d’ici son départ d’Abidjan annoncé pour le vendredi 12 janvier. Le bras de fer entre le patron de la FIF et les présidents de clubs a connu de nombreux rebondissements ces derniers jours, notamment avec une convocation en justice adressée à Sidy Diallo.

L’AGE pour la révocation de Sidi Diallo bloquée

Sur les 81 clubs et associations de football que compte la Côte d’Ivoire, 42 présidents de clubs avaient adressé un courrier à la FIF pour la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire en vue de démettre Sidy Diallo de son poste. Le comité exécutif de la FIF avait riposté à cette requête en exigeant que chacun des 42 signataires de la pétition face parvenir individuellement par exploit d’huissier individuellement leur courrier pour la tenue de la fameuse AGE visant à révoquer le président de la FIF. Face à cette réponse de la FIF, certains présidents ont tenté de contrattaquer avec une action en justice contre le patron de la FIF, action qui n’a pour l’heure pas été encore confirmée par le comité exécutif de la fédération ivoirienne de football. Ce mercredi 10 janvier, notre rédaction a été tenue informée du désistement de 4 présidents de clubs qui avaient signé la pétition exigeant la tenue de l’AGE. Ce bras de fer qui se joue entre Sidy Diallo a déjà fait une première victime, l’ex-capitaine des éléphants Bonaventure Kalou. Pour avoir exigé le départ du patron de la FIF au cours d’une conférence de presse, l’ancien footballeur ivoirien a été suspendu de son poste de consultant de ligue 1 pour Canal +. Malgré cette suspension, Bonaventure Kalou poursuit toujours son combat pour la révocation de Sidy Diallo, une lutte pour l’instant à l’issue incertaine.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

H&M : la communauté noire doit-elle boycotter la marque ?

Humour: Bamba Sarah DG Arafat

Arafat DJ réclame son « bonne année » à Bamba Amy Sarah