in

Crise à la FIF : le G42 saisit l’inspection générale d’Etat

La crise à la FIF ne faiblit pas malgré le maintien de Sidy Diallo à la tête de la fédération par le comité exécutif. En dépit du non-lieu qui a sanctionné la requête du G42, les frondeurs ont répliqué en saisissant l’inspection générale d’Etat pour un audit des comptes de la fédération.

La crise à la FIF connaît un nouveau rebondissement après le point presse animé par le G42, les frondeurs qui réclament la démission de Sidy Diallo. En réponse à la requête des 42 clubs et associations qui exigeaient la tenue d’une AGE, le comité exécutif de la fédération ivoirienne de football a opposé un non-lieu à la demande qui ne remplissait pas toutes les conditions selon l’instance du football. Loin de rester sur ce nouvel échec, les détracteurs de Sidy Diallo ont lancé une nouvelle offensive lundi. Salif Bictogo, le président du Stella club d’Adjamé, a annoncé lors d’un point presse signifié que le front contre Sidy Diallo prenait acte de la décision du comité exécutif dans cette crise qui secoue la maison de verre de Treichville depuis le mois de novembre : «le groupe des 42 prend acte de la décision publiée par voie de communiqué le mercredi 10 janvier 2018, par laquelle le Comité exécutif décide de ne pas convoquer l’Assemblée générale extraordinaire. Le Groupe 42 entend en tirer toutes les conséquences. ». Compte tenu donc du refus du comité exécutif de donner une suite favorable à la requête d’AGE déposée par 42 clubs et groupements de football, ‘’Nous avons saisi l’inspection générale de l’Etat à l’effet de conduire un audit de fonds publics mis à la disposition de la FIF de 2012 à ce jour’’, a expliqué lundi Salif Bictogo. Suite aux nombreuses tentatives restées sans suite, les frondeurs et détracteurs de Sidy Diallo entendent désormais l’attaquer sur un autre terrain. En saisissant l’Inspection Générale d’Etat, les frondeurs entendent démontrer la mauvaise gestion du football ivoirien par le président de la FIF sur le terrain financier. La question est de savoir si l’inspection générale de l’Etat peut réaliser cet audit sur une simple requête transmise par le G42.

A quand la fin de la crise à la FIF ?

Avec ce nouveau rebondissement, il y’a de quoi s’interroger sur la fin de la crise à la FIF. Le refus du comité exécutif d’organiser l’AGE avait pour certains enterré les derniers espoirs de voir Sidy Diallo tombé avant la fin de son mandat qui expire en février 2020. Malgré ce nouveau revers, le G42 passe une nouvelle fois à la charge en exigeant un audit des fonds de la fédération ivoirienne de football par l’inspection générale d’état. Cela fait maintenant trois mois que le président de la Fif fait face à une fronde sans précédent en Côte d’Ivoire. Au lendemain de la défaite des éléphants de Côte d’Ivoire contre le Maroc, plusieurs responsables du foot avaient imputé cette élimination à Sidy Diallo et réclamé ainsi sa démission. Le limogeage de Marc Wilmots pour calmer la fureur des frondeurs n’aura que très peu d’effets. Bonaventure Kalou et Cheick Oumar Koné figurent entre autres parmi les détracteurs du président de la FIF qui refuse toujours de démissionner, malgré les vagues de contestation.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Cancer nouveau traitement

Recherche médicale : nouveaux traitements contre le cancer

Josey Priscille humour

Josey Priscille : Elle ne supporte plus la longueur du mois de janvier