in

Côte d’Ivoire : les jeunesses ivoiriens du PDCI et du FPI s’unissent

A deux ans de l’élection présidentielle de 2020 le jeu des alliances et des stratégies politiques est à son comble. L’année dernière déjà, le PDCI avait initié un rapprochement avec le FPI en vue du prochain débat électoral.

Confronté à une sorte de jeu de dupe de la part de son allié du RHDP, le RDR, le PDCI n’hésiterait plus à saisir la première branche qui lui est offerte.

C’est ainsi qu’elle fait régulièrement la cour au Front Populaire Ivoirien, qui n’en demandait pas mieux pour mettre en mal le plus grand rival au pouvoir. Cette sorte de cour assidue a fini par gagner les jeunesses des deux partis.
Avant une alliance en vue des élections de 2020, les jeunes du PDCI et du FPI auraient décidé de s’unir afin de fumer le calumet de la paix. Ignoré de son allié le RDR, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire chercherait des appuis pour rebattre les cartes du jeu politique. Pourtant, officiellement, la réunion qui vient de se tenir au siège du vieux parti, ne viserait qu’à la recherche de la paix et de la réconciliation.

Le PDCI piétine d’impatience vis-à-vis du RDR

Qui aurait cru que le PDCI et le FPI s’assoiraient aujourd’hui à une même table pour parler de réconciliation ? Le fait est bien là et il est à saluer même. Tout a commencé l’an dernier quand le PDCI a joué d’impertinence à l’endroit du RDR. Lorsqu’en mai 2017, Bédié rencontre assidument Soro Guillaume à Paris, un rapprochement avec le FPI de Laurent Gbagbo était un sujet sur la table des discussions. Face à un RDR sourd aux complaintes du PDCI qui ne jurait que par l’appel de Daoukro, toutes les alliances, même contre nature étaient dans l’air du temps. En ce début d’année 2018, le parti d’Henri Konan Bédié est bien décidé à réclamer son dû au RDR. Pouvons-nous voir la réunion de ce jeudi après-midi comme un avertissement lancé aux camarades du Rassemblement Démocratique des Républicains ?

Une rencontre pour sceller la réconciliation

Hier jeudi les jeunesses du PDCI et du RDR se sont retrouvés à la maison du vieux parti pour parler de réconciliation et de paix dans le pays. La JPDCI et la JFPI se seraient parlé pour faire tomber le mur de la méfiance afin de retrouver la fraternité d’antan. « Le fait que les jeunes du PDCI-RDA et du FPI se rejoignent est un signal fort pour que la Côte d’Ivoire de 2020 ne se retrouve pas dans les mêmes conditions que les années antérieures. » a déclaré Kouassi Valentin, le Président de la JPDCI. Les deux délégations ont semblé très émues par cet élan réciproque de convivialité et de fraternité. Pour ne pas laisser de place aux interprétations, Kouassi Valentin a précisé que cette rencontre ne vise pas à établir une alliance politique mais à sceller une union entre les jeunes Ivoiriens afin d’aboutir à la réconciliation nationale.

Le PDCI risque-t-il de froisser l’allié RDR

Pourtant ce rapprochement avec le FPI risque de mettre mal à l’aise le RDR. Pour les internautes et les observateurs de la vie politique ivoirienne, la réunion entre les deux jeunesses du PDCI et du FPI n’est pas fortuite. Sous les couverts de la réconciliation, elle cacherait des ambitions politiques. Même si le PDCI ne voit pas dans ce rapprochement le début d’une alliance sérieuse, il pourrait tout de même s’en servir pour agiter le spectre d’un front commun. Cette menace pourrait décider le parti au pouvoir à se conformer à l’appel de Daoukro. Quant à ce FPI tendance Affi N’guessan, c’est bien là un moyen de se repositionner dans le jeu politique après des années de bouderie.
Au-delà des ambitions politiques qui pourraient se jouer après cette rencontre entre la JPDCI et la JFPI, il faut voir la volonté de la jeunesse de se réconcilier. Si les leaders politiques ne pensent pas à l’avenir de la jeunesse ivoirienne par leur attitude, il revient à celle-ci de prendre son destin en main. Après tout c’est elle la grande perdante de cette politique politicienne. Elle ne récolte que chômage et destin gâché à se livrer ainsi au jeu des aînés qui n’ont plus rien à perdre. D’ailleurs, l’union des jeunes ne forcera-t-il pas les leaders politiques à enterrer la hache de guerre ?

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

RDC : Acculé par les manifestations, Joseph Kabila s’en prend à l’Eglise

Sandra Muller, créatrice de #balancetonporc poursuivie en diffamation par son harceleur