Classement milliardaires camerounais

Classement des milliardaires camerounais

Le Cameroun est un pays d’Afrique centrale qui regorges d’hommes d’affaires. Certaines personnalités camerounaises ont même été cités dans le classement Forbes Afrique des plus grosses fortunes du continent. Zoom sur l’identité des dix milliardaires qui font parler d’eux dans le monde des affaires, au pays de Paul Biya.

[ Mise à jour le 01 octobre 2020] Le classement des milliardaires camerounais comprend une femme. Kate Fotso a fait son entrée sur le podium des personnalités les plus riches du Cameroun il y’a deux ans à la suite du décès de son défunt mari, le richissime homme d’affaires camerounais André Fotso décédé en août 2016 dans la capitale française. En héritant d’une bonne partie de l’héritage de son défunt mari, Kate Fotso se positionne dans le top 10 des camerounais les plus riches. Elle reste néanmoins la seule femme à figurer dans ce classement consacré aux 10 milliardaires du Cameroun. En dépit de leur colossale fortune, les hommes d’affaires camerounais sont encore très loin du podium des dix plus grosses fortunes du continent africain. La personnalité camerounaise qui se rapproche le plus de ce podium n’est autre que Baba Danpullo. Mais avec une fortune légèrement en dessous de la symbolique barre du milliard de dollar, on comprend que l’homme le plus riche du Cameroun est encore loin du podium des dix africains les plus riches.

Classement des 10 personnalités les plus riches au Cameroun

• 10e Joseph Kadji Defosso : le milliardaire camerounais se consacre aujourd’hui à la brasserie, un secteur d’activité qui génère des revenus colossaux au Cameroun. A noter que le PDG de l’Union camerounaise des Brasseries est aussi propriétaire de plusieurs complexes hôtelier dans son pays. Il est également maire de la commune de Bana dont il est natif. La fortune de Joseph Kadji Defosso est estimée à 205 millions de dollars. Malheureusement, celui qui est présenté par l’organisation patronale camerounaise comme un guide, est décédé il y’a deux ans au pays de Mandela, où il s’était rendu pour des soins notamment. Celestin Tawamba, patron de la Gicam, a salué la mémoire d’un bâtisseur pendant la cérémonie d’hommage officielle rendu au géant camerounais, mort à l’âge de 95 ans : «C’est un Homme et un Entrepreneur aux vies bien marquées qui vient de tirer sa révérence !  Au moment où le Cameroun accède à l’indépendance en 1960, avec un secteur privé national embryonnaire, Joseph KADJI DEFOSSO, plante les graines fertiles de ce qui deviendra le Groupe KADJI, mieux encore, l’Empire KADJI. Dès cet instant, il s’impose comme l’un des précurseurs et le plus gros exportateur de la filière café – cacao.  Qu’importe les diplômes, car l’homme qu’il était, habité d’une sagesse aigüe et d’un instinct inné de la saisine des opportunités, trouve dans l’entreprise le moyen de donner corps au feu de l’initiative privée et de la prise des risques qui brûle en lui.  C’est alors, pour Joseph KADJI DEFOSSO, le début d’une irrésistible marche en avant, face à des filiales de grandes entreprises étrangères.», rapporte le premier responsable de la Gicam.

• 9e André Sohaing : contrairement aux autres milliardaires camerounais de la liste, André Sohaing n’est plus de ce monde. L’homme d’affaires qui était également engagé en politique est mort le 23 juillet 2015 dans sa ville natale dont il était le maire depuis plus de 15 ans. Très actif dans le domaine de l’immobilier, André Sohaing avait plusieurs hôtels de luxe en son nom au Cameroun. Le milliardaire laisse derrière lui une fortune estimée à 240 millions de dollars. A l’occasion de la première édition du Grand Prix des Bâtisseurs, le géant de l’Hotellerie camerounaise figure parmi les personnalités du monde des affaires qui ont été honorés lors de cette édition par le journal : «Le Grand Prix des Bâtisseurs de l’économie camerounaise est organisé par Le Journal des Entreprises en partenariat avec l’association des communicateurs du Cameroun (ASCOM). Pour cette première édition, deux grands noms de l’économie camerounaise sont évoqués : Joseph Kadji Defosso, et André Sohaing.  Tous deux décédés, ils recevront à titre posthume le Prix de la personnalité économique de légende.», rapportent nos confrères du Bledparle. A l’occasion de la première cérémonie inaugurale de cette distinction, le responsable de Publication du journal a déroulé les grandes lignes des objectifs visés par cette récompense : «Le Grand Prix des Bâtisseurs de l’Économie camerounaise est une tribune de consécration des hommes et des femmes qui font l’économie camerounaise. L’objectif étant de célébrer et de promouvoir les acteurs de l’économie camerounaise aux états de service remarquables.». Aujourd’hui, l’empire d’André Sohaing est géré par ses nombreux enfants, un empire composé de plusieurs complexes hôteliers de luxe au Cameroun.

• 8e Kate Fotso : l’unique femme milliardaire de notre classement doit sa présence sur le podium à la mort de son mari, André Fotso décédé en août 2016. En héritant de son mari, Kate Fotso se retrouve à la tête d’une fortune estimée à 252 millions de dollars. Nos confrères d’Afrocapostnews livrent de plus amples informations sur l’empire financier dirigé par Kate Fotso, présentée aujourd’hui comme la femme la plus riche d’Afrique francophone : «Elle est classée, en 2016, par le magazine Forbes comme 20e fortune d’Afrique Francophone. C’est la première femme à entrer dans le top 30 des plus grosses fortunes d’Afrique francophone ou subsaharienne. Sa fortune avoisinerait les 252 millions de dollars soit 155 milliards de francs CFA, loin derrière son compatriote Baba Danpullo qui occupe la première place de la sous-région d’Afrique francophone… Son entreprise s’implante au Cameroun comme un des business les plus florissants du pays. La « Dame de Fer » de la filière cacao, comme on l’appelle encore au Cameroun, est à la tête de la société Telcar Cocoa située à Douala. Telcar Cocoa est le premier exportateur de fèves de cacao, et représente plus de 30% des volumes exportés au Cameroun. Son bilan avoisine les 48.000 tonnes de cacao exportées entre 2015 et 2016. La société de Kate Fotso est un partenaire de la firme américaine Cargill au Cameroun, ce qui lui donne la possibilité de s’impliquer dans l’encadrement de 21.000 producteurs et lui permet de certifier la fève dans son pays.», révèlent nos confrères dans un dossier spécialement consacré à la milliardaire camerounaise.

• 7e Sylvestre Ngouchinghe : il est le cas typique de l’homme d’affaires camerounais parti de rien pour figurer aujourd’hui dans le clan des milliardaires de son pays. Avant de fonder CONGELCAM, Sylvestre Ngouchinghe a démarré son activité avec de modestes moyens. Aujourd’hui, il gère une entreprise dont le capital s’élève à environ 9 milliards de francs Cfa. Concernant sa fortune personnelle, elle s’élève présentement à 280 millions de dollars.

• 6e Nana Bouba : son statut d’autodidacte ne l’a pas empêché de se faire une place dans le classement des milliardaires camerounais. Nana Bouba pèse aujourd’hui la mirobolante somme de 310 millions de dollars.

• 5e Jean Samuel Noutchogouin : le cinquième milliardaire du Cameroun est un homme connu pour sa grande discrétion. En plus de détenir des actions au sein du groupe Cfao, Jean Samuel Noutchogouin est également présent dans le secteur de l’agro-alimentaire. Son patrimoine financier dépasse aujourd’hui les 315 millions de dollars.

• 4e Colin Mukete : l’homme d’affaires camerounais est l’une des rares fortunes du pays à posséder une chaîne de télévision, la STV2. Colin Mukete préside aussi le conseil d’administration du groupe MTN Cameroon. Il est aussi propriétaire d’une agence publicitaire dans son pays. Colin Mukete est un nom qui vaut aujourd’hui 380 millions de dollars au Cameroun.

• 3e Samuel Foyou : il est à la tête de plusieurs entreprises au Cameroun, entre autres Moore Paragon, Plasticam ou Unalor. Le milliardaire camerounais est également présent dans le domaine de l’immobilier notamment l’hôtellerie. Il pèse à ce jour la mirobolante somme de 407 millions de dollars.

• 2e Paul Fokam Kammogne : la deuxième fortune du Cameroun est un magnat des finances. Paul Fokam Kammogne est actuellement à la tête du groupe Afriland First Bank, une institution bancaire présente dans plusieurs pays dont la RDC, la Guinée mais aussi le Libéria. Sa fortune est présentement évaluée à 690 millions de dollars.

• 1er Baba Danpullo : la plus grosse fortune du Cameroun encore pour cette année. le milliardaire est actuellement à la tête d’une fortune estimée à 940 millions de dollars. Son entrée dans le club des milliardaires africains en dollars n’est de toute évidence qu’une question de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page