in

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : alliance PDCI FPI, possible ou pas ?

Les partis politiques ivoiriens sont dans la perspective de la préparation des municipales à venir et aussi dans l’esprit de 2020.

Comme en 2010, le jeu des alliances sera incontournable pour la conquête du pouvoir pendant la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Dans les nouvelles hypothèses, une partie de l’opinion publique s’interroge sur une alliance entre le PDCI et le FPI.

La présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire se prépare maintenant pour le FPI et le PDCI. Contrairement au Rassemblement des Républicains, le parti démocratique de Côte d’Ivoire a déjà annoncé sa candidature pour le prochain scrutin présidentiel qui se tiendra en octobre 2020. Le Front populaire ivoirien est aussi dans la perspective de la prochaine bataille présidentielle, même si aucun candidat n’a encore été désigné par le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo. Les alliances politiques en Côte d’Ivoire sont une nécessité pour la conquête du pouvoir d’Etat, si l’on se fie aux résultats des deux dernières élections présidentielles en Côte d’Ivoire. Lors du scrutin de 2010, le Rassemblement Des Républicains (RDR) a remporté la bataille face à l’ancienne mouvance présidentielle grâce au soutien de plusieurs partis, en l’occurrence le PDCI RDA. Cinq ans plus tard, c’est-à-dire en octobre 2015, le parti au pouvoir sollicitera le soutien de son principal allié de 2010 pour un second mandat, un soutien qui se manifestera à travers l’appel de Daoukro lancé par le président Henri Konan Bédié. La présidentielle de 2020 ne devrait pas déroger à cette règle des alliances. Mais en lieu et place de la traditionnelle alliance entre le RDR et le PDCI au sein du RHDP, l’on pourrait assister à la formation d’une nouvelle coalition entre deux partis qui jadis étaient des adversaires politiques : le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire et le Front Populaire ivoirien actuellement dirigé par Affi N’Guessan Michel.

Début d’un rapprochement PDCI FPI

L’hypothèse d’une alliance entre le PDCI et le FPI tient du fait que les deux formations politiques qui se sont toujours affrontées sur la scène politique, multiplient les rapprochements. La semaine dernière, une délégation de la jeunesse du front populaire ivoirien conduite par Konaté Navigué a été reçue par la jeunesse du parti démocratique de Côte d’Ivoire au siège du parti à Cocody. Après la rencontre entre les jeunesses PDCI et FPI, les présidents des deux formations politiques, respectivement Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan se sont rencontrés au siège du PDCI. S’exprimant sur les raisons de cette visite, Pascal Affi N’Guessan a indiqué que cette visite s’inscrivait dans le cadre des échanges de vœux avec son aîné à l’égard duquel il n’a pas tari d’éloges. Les questions liées à la réforme de la CEI ont également été abordées par les deux présidents. Ce possible rapprochement entre les deux partis annonce peut-être les prémices d’une alliance pour la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, d’autant plus que la bonne ambiance qui prévalait au sein du RHDP s’effrite au fil des jours.

Moïse Kérékou

QUEL RELÈVE POUR L’AFRIQUE ? Avec Moise Kerekou PART/1 et PART/2

CHAN 2018 : programme des quarts de finale