in

Affaire Fillon – Penelopegate : Robert Bourgi explique comment il a tué Fillon

Nouveau rebondissement dans l’affaire Penelopegate qui avait été à l’origine de la chute de François Fillon lors de la présidentielle française de 2017.

Auréolé d’une victoire aux primaires, François Fillon filait tout droit vers son premier quinquennat en tant que président de la République. Mais c’était sans compter sur l’affaire Penelopgate qui l’a fait couler pendant la campagne. Un an après les faits, Robert Bourgi, tueur de l’ancien premier ministre, se confesse sur la mort politique de ce dernier.

Un an après l’affaire Penelopegate, Robert Bourgi, un proche de Nicolas Sarkozy et de l’ancien premier ministre François Fillon rompt le silence sur ce scandale qui a fait couler l’ex-locataire de Matignon pendant la dernière campagne présidentielle en France. Après sa victoire aux primaires de la Droite, l’ex-premier ministre était investi comme candidat du parti Les Républicains à la présidentielle française de 2017. Alors qu’il était en hausse dans les sondages, et était même pressenti pour une participation au second tour de la présidentielle, François Fillon chute soudainement dans les sondages suite aux révélations faites par le Canard Enchaîné le 24 janvier 2017. Dans une parution intitulée « Les 600 000 euros gagnés par Penelope qui empoisonnent Fillon », le quotidien satirique français accuse le candidat de la droite à la présidentielle d’avoir fait gagner plus de 600.000 euros à son épouse Penelope en tant qu’assistante parlementaire. L’affaire des présumés emplois fictifs ou Penelopegate a tout naturellement fait reculer Fillon dans les sondages, le faisant de son statut de favori à celui du troisième homme de la présidentielle. L’affaire des emplois fictifs sera une nouvelle source de division au sein de la droite déjà fragilisée par des dissensions internes. Certains élus de la droite demanderont même à Fillon de renoncer à la présidentielle française suite à sa mise en examen dans l’affaire Penelopegate au mois de mars. Mais le vainqueur des primaires à droite écartera toute possibilité de renoncer à l’Elysée alors qu’il s’enfonce de plus en plus dans les sondages avant la tenue du premier tour. Tel que l’avaient prédit les opinions de vote, Fillon s’inclinera dès le 1er tour de la présidentielle en France, coulé par l’affaire des emplois fictifs. Ce scandale sera à l’origine de la mort politique de l’ex-premier ministre, une mort dont le coupable était jusque-là resté incognito dans son coin.

Robert Bourgi explique pourquoi il a tué Fillon

En attendant la diffusion du documentaire sur BFMTV ce soir, Robert Bourgi était de passage sur le plateau de la chaîne française pour répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin. Le baron de la du système de la Françafrique a non seulement affirmé qu’il était bel et bien celui qui qui a fait couler François Fillon pendant la campagne présidentielle, mais Robert Bourgi a aussi donné les raisons qui l’ont poussé à tuer l’ex-premier ministre sur le plan politique : « D’abord parce qu’il a violé toutes les règles de l’amitié à mon endroit. J’ai toujours été correct avec lui, toujours été fidèle. J’ai toujours défendu la position de Fillon auprès de Nicolas, justement dans le but de les réunir un jour ou l’autre. Deux, la mise en examen du Général de Gaulle, on n’a pas à mettre le mot mise en examen accolé au Général de Gaulle. Trois Il passait son temps à démolir Sarkozy, et quatre, je le savais accro à l’argent. On ne pouvait pas laisser faire ça parce que tôt ou tard, celui qui aurait pu diriger la France aurait eu de sérieux problèmes.». La question qui se pose désormais est de savoir comment Robert Bourgi a réussi à faire tomber Fillon, une réponse que le documentaire de BFMTV donnera sans doute ce soir.

Debordeau Leekunfa milliardaire

Debordeau Leekunfa : «ma musique me rendra forcement milliardaire»

Côte d’Ivoire : le député PDCI Ya Touré arrêté pour violences sur une policière