in

Affaire Daval : Randall Schwerdorffer un avocat qui en dit trop sur Jonathann ?

L’affaire Daval suit toujours son cours avec son lot de révélations. Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann, se livre à des confidences inquiétantes sur son client.

Deuxième journée de garde à vue pour Jonathann Daval soupçonné d’avoir tué son épouse Alexia. Me Randall Schwerdorffer, chargé d’assurer la défense de l’accusé, livre des informations compromettantes à propos de son client.

L’affaire Alexia Daval se complique au fil des jours pour Jonathann, accusé d’avoir tué son épouse en octobre dernier. Après une première de garde à vue lundi, le mari éploré aujourd’hui devenu principal suspect dans le meurtre de son épouse a vu son maintien en détention provisoire à la gendarmerie de Besançon se prolonger ce mardi. Si depuis le début de l’affaire Jonathann Daval a toujours clamé son innocence, l’avocat de l’accusé, Me Randall Schwerdorffer se montre de plus en plus pessimiste concernant une éventuelle libération de son client. Après une audition de son client lundi, Me Randall a donné une conférence de presse au cours de laquelle il est brièvement revenu sur la situation de son client dans cette affaire. A en juger par les déclarations de l’avocat, Jonathann Daval se rapproche de jour en jour d’une condamnation pour meurtre que de son innocence. Plusieurs éléments à charge contre l’informaticien veuf de 34 ans remettent en cause cette présumée innocence qu’il vante depuis le début de l’affaire Alexia Daval.

Les troublantes révélations de Me Randall Schwerdorffer

Dans une parution de ce 30 janvier, le journal français L’Express est revenu sur les grandes lignes des déclarations chocs de Me Randall Schwerdorffer : « Le mari d’Alexia Daval n’a, révèle-t-il, toujours pas pu expliquer aux enquêteurs de la section de recherches de Besançon le déplacement de sa voiture de fonction, la veille de la disparition. “Je ne suis ni sûr, ni incertain de son innocence, je ne sais pas, je dis simplement que c’est une garde à vue compliquée”, commente aussi Randall Schwerdorffer, en évoquant des “éléments qui posent de véritables questions’’. ». Le quotidien français va même plus loin en soulignant l’incertitude de l’avocat sur l’innocence de son client : « L’avocat va même jusqu’à assumer que “Jonathann n’est pas soupçonné par hasard” et que “la perquisition d’hier n’a pas été faite pour rien”. Les enquêteurs devraient désormais aborder la question du morceau de drap retrouvé sur la scène de crime, un “élément majeur”, selon lui. S’il s’avérait que le tissu présente de l’ADN de Jonathann Daval, cela présenterait “une profonde difficulté”, convient Me Schwerdorffer. », nous explique ce lundi L’Express.

Jonathann Daval, déjà condamné par son avocat ?

Lors de sa conférence de presse, Me Randall Schwerdorffer a présenté de nombreux éléments de l’enquête qui enfoncent son client. Même si Me Randall a présenté quelques éléments qui tournent en faveur de son client, le défenseur de l’accusé semble avoir déjà fait un procès à son client. La majorité des éléments de l’enquête présentés par l’avocat sont de nature compromettante pour Jonathann Daval. Mais ce qui est surprenant, Me Randall Schwerdorffer s’attarde moins sur la stratégie qu’il compte mettre en place pour prouver l’innocence de son client, comme s’il était persuadé de la culpabilité de l’informaticien dans cette affaire.

France : la ville de Paris sombre sous les eaux de pluie

Trump ouvre les bras aux ressortissants de «six pays de merde»