in

RDC : le parti de Joseph Kabila candidat à la présidentielle de 2018

Le parti de Joseph Kabila n’a pas encore dit son dernier mot dans la présidentielle en RDC.

La présidentielle de 2018 en RDC verra la participation du parti au pouvoir, mais le candidat qui succèdera à Kabila n’a pas encore été désigné.

Le parti de Joseph Kabila sera présent au rendez-vous de la présidentielle 2018 en RDC. C’est ce qu’a annoncé Lambert Mende, le porte-parole de l’actuel gouvernement congolais. Le président ne sera toutefois pas en lice pour un troisième mandat comme cela est clairement indiqué dans la constitution congolaise. C’est du moins ce qu’a affirmé le porte-parole du gouvernement lors d’une interview accordée à VOA : « Si, le président a répondu clairement. En aucun cas, le président ne va violer la constitution. Nous ne sommes dans aucune procédure de modification de la Constitution qui passe par un référendum. Nous sommes dans les préparatifs des élections. La constitution ne prévoit pas que le président puisse se représenter une troisième fois consécutive. », a déclaré Lambert Mende répondant à une question sur la possible participation de Joseph Kabila à cette élection prévue pour la fin de l’année. D’après le porte-parole du gouvernement, le candidat qui succèdera à Joseph Kabila au sein de son parti devrait être connu d’ici le mois de Juillet. L’annonce d’une participation du parti au pouvoir à la présidentielle du 23 décembre 2018 fait tout naturellement grincer des dents du côté de certains opposants, d’autant plus que l’opposition espère tourner définitivement la page de l’ère Kabila à la faveur de ce scrutin présidentiel qui agite tant la RDC depuis plus d’un an. Pour rappel, le mandat constitutionnel de Kabila a expiré depuis décembre 2016, mais ce dernier est toujours en poste étant donné qu’aucune présidentielle n’a pu être organisée depuis la fin de son second mandat. L’opposition le reprochant de vouloir se maintenir au pouvoir a organisé plusieurs manifestations en RDC pour obliger le président à organiser le scrutin et céder le fauteuil. Mais Kabila résiste depuis plus d’un an à ses détracteurs qui exigent son départ avant la tenue de la présidentielle du 23 décembre 2018.

Un troisième mandat pour le camp Kabila en RDC ?

Le camp de Joseph Kabila peut-il rêver d’un troisième mandat à la tête de la République Démocratique du Congo ? La formation politique du président congolais se prépare en tout cas pour la grande bataille présidentielle qui se tiendra dans dix mois exactement. Même si Kabila est assuré de partir, son régime a toutefois une chance de perpétuer si la mouvance présidentielle remporte le prochain scrutin présidentiel en RDC. Le gouvernement congolais fait face à une véritable contestation depuis le 31 décembre dernier suite à une marche organisée par l’Eglise catholique contre le régime de Kabila. La violente répression de la marche du 31 décembre puis récemment celle de janvier 2018 n’ont pour l’instant rien changé à la situation, Kabila reste toujours à son poste, et manifestement jusqu’à la prochaine élection en décembre.

Côte d’Ivoire : la CIE engage une lutte contre les fraudeurs d’électricité

Les plus gros transferts du mercato d’hiver 2018