in

Lelandais : nouveau rebondissement sur le caporal Noyer

De nouveaux incides à charge contre Lelandais dans la disparition du caporal Arthur Noyer.

Déjà mis en examen pour meurtre de la petite Maëlys, Lelandais est désormais le suspect numéro 1 dans l’enquête sur le meurtre du caporal Noyer. Nordahl a été entendu durant la journée du lundi pendant environ 10h pour cette seconde affaire.

L’étau se resserre de plus en plus autour de Nordahl Lelandais dont le profil cadre de jour en jour avec celui d’un tueur en série. En plus de sa mise en examen enlèvement, séquestration et meurtre de la petite Maëlys disparue dans la nuit du 26 au 27 août dernier. Désormais classé sur la liste des suspects numéros 1 pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais avait été auditionné au cours de la journée du lundi suite à la découverte de nouveaux indices susceptibles d’établir sa culpabilité dans la disparition du caporal du 13e bataillon de chasseurs Alpins. Alors qu’il était resté silencieux lors de son premier interrogatoire, invoquant son droit au silence, l’ancien maître-chien a été contraint cette fois à briser le silence puisque son audition par le juge d’instruction a duré près de 10 heures. La piste Lelandais dans le meurtre du militaire a été renforcée grâce à des correspondances de localisation entre les téléphones de l’ancien maître-chien et celui d’Arthur Noyer. Aussi des débris du crâne du militaire disparu en avril 2017 ont été retrouvés à proximité de Chambéry. Les enquêteurs ont réussi à prélever de l’ADN du militaire disparu sur le crane retrouvé par un randonneur il y’a environ un mois de cela. Malgré les indices qui tentent de plus en plus à l’inculper, l’ancien maître-chien mis en examen le 20 décembre dernier pour meurtre nie toujours son implication dans l’assassinat de la petite Maëlys et aussi du caporal Arthur Noyer. L’une des difficultés majeures auxquelles se heurtent les enquêteurs dans cette affaire, c’est le dressage du profil psychologique du présumé tueur de Maëlys et Noyer.

Lelandais, un suspect difficile à cerner

Si l’étau se resserre autour de Nordahl Lelandais, son profil psychologique a du mal à cadrer avec ses présumées victimes. Selon les dernières informations révélées dans l’enquête, Lelandais était connu pour sa préférence des homosexuels, alors que le probable meurtrier de la petite Maëlys a de grandes chances d’être un pédophile, même si cette piste n’est pas pour l’instant exploitée par les enquêteurs. Nordahl Lelandais fréquentait régulièrement les sites homosexuels, une information confirmée par le récent témoignage d’un homme qui explique avoir reçu des avances de la part du suspect. Selon le témoin Lelandais l’aurait abordé pendant une virée nocturne dans une boîte de nuit de Chambéry, quasiment le même mode opératoire par lequel il aurait accosté le caporal disparu en avril 2017. Seul bémol, Arthur Noyer était lui en revanche connu pour ses préférences pour les femmes, tout le contraire de son bourreau.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Région parisienne épisode neigeux Paris

Episode neigeux en région parisienne qui s’intensifie

Vol de fibre optique Côte d'Ivoire

Vol de fibre optique Côte d’Ivoire : des individus privent Yopougon Niangon d’internet