in

HEURTÉ

Affaire Lelandais : surprenante révélation par les enquêteurs

Nouveau rebondissement dans l’affaire Lelandais, le maître-chien mis en examen pour double meurtre.

Nordahl Lelandais révélation bisexuel

De nouvelles révélations dans l’affaire Lelandais, l’ancien maître-chien de 34 ans accusé d’avoir tué le caporal Noyer et la petite Maëlys disparue alors qu’elle n’était âgée que de 9 ans. Les enquêteurs se penchent désormais sur de nouvelles pistes après le récent témoignage d’un homme qui affirme avoir rencontré le principal suspect dans une boite de nuit de Chambéry.

Le présumé tueur en série Nordahl Lelandais fait l’objet d’une attention particulière suite aux récentes révélations des enquêteurs sur les deux affaires de disparition, celle du caporal Noyer et de Maëlys. Après une perquisition de son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur le matériel informatique, ce qui leur a permis de faire d’étranges découvertes sur le principal suspect dans ces deux affaires de meurtre. Après analyse des données de l’ordinateur de Nordahl Lelandais, les investigateurs ont découvert que ce dernier avait une forte attirance pour le genre homosexuel. Cette préférence du suspect était apparemment inconnue même de ses proches. Cette information pourtant précieuse dans l’enquête avait été dissimulée à la justice par Lelandais depuis le début de sa mise en examen en décembre dernier. Les enquêteurs ont découvert que le principal suspect du double meurtre utilisait de nombreux pseudos pour s’inscrire sur des sites de rencontre homosexuelle. L’enquête suit son cours et les investigateurs procèdent actuellement à des recoupages pour savoir qui sont les personnes avec qui le suspect aurait pu échanger, et les contacter éventuellement pour en savoir plus sur l’objet de leurs conversations. Avant les prochaines révélations des investigateurs, la piste homosexuelle a été confirmée il y’a quelques semaines par le témoignage d’un militaire qui affirme avoir reçu des avances de Lelandais. Le militaire dont l’identité reste pour l’heure inconnue a indiqué que Nordahl lui avait fait des avances dans une boite de nuit de Chambéry, une proposition qu’il déclinera selon son témoignage. Sorti de la boite de la nuit, il embarquera à bord de sa voiture et sera plus tard suivi par le principal suspect.

Modus operandi similaire à l’affaire du caporal Noyer

Le mode opératoire décrit par le nouveau témoin dans l’affaire Lelandais rappelle un peu le mode opératoire similaire dans la disparition du caporal Arthur Noyer. Selon les caméras de surveillance, le militaire du 13e bataillon était lui aussi sorti d’une boite de nuit de Chambéry manifestement ivre comme l’ont montré les caméras de surveillance, avant d’embarquer à bord d’un véhicule que les enquêteurs identifient pour l’instant comme celui de Nordahl Lelandais. Mais le principal suspect nie toute implication dans l’assassinat du caporal ainsi que l’enlèvement et le meurtre de Maëlys. Ces nouvelles révélations des enquêteurs et ce nouveau témoignage d’un militaire à l’appui ont rouvert plusieurs dossiers de disparition restés sans réponse. Mise en examen pour double meurtre, l’ancien maître-chien présente désormais le profil d’un tueur en série.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : pourquoi la population de Soubré brûle la mairie ?

Affaires résolues : 5 tueurs en séries les plus meurtriers