in

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa successeur de Jacob Zuma ?

Jacob Zuma devrait se prononcer ce mercredi sur son départ que réclame l’ANC, parti dont la présidence est assurée aujourd’hui par Cyril Ramaphosa, son éventuel successeur.

L’étau se resserre de plus en plus autour de Joacb Zuma, l’actuel président de l’Afrique du Sud poussé vers la démission depuis des mois. Après la nomination de Cyril Ramaphosa à la tête de l’ANC, le parti de Nelson Mandela serait tout proche d’obtenir la démission de l’actuel président sud-africain soupçonné dans plusieurs affaires de corruption au sommet de l’Etat. Pour le succéder, l’actuel numéro 1 de l’ANC fait office de favori.

L’Afrique du Sud retient toujours son souffle dans l’attente de l’éventuelle démission de Jacob Zuma attendue probablement pour ce mercredi d’après certains cadres de l’ANC. Mais aucun ultimatum officiel ni calendrier n’a été établi par le parti au pouvoir qui multiplie les rencontres et négociations avec le très controversé président sud-africain. S’ils n’étaient que quelques cadres du parti au départ à exiger la démission de Jacob Zuma, désormais c’est tout le parti présidentiel qui fait bloc derrière cette motion de destitution de l’actuel président sud-africain. Selon les informations dont nous disposons, une rencontre tardive a eu lieu un peu vers minuit entre Zuma et les deux plus hauts responsables de l’ANC, à savoir le président du parti Cyril Ramaphosa et le secrétaire général de l’ANC Ace Magashule. Avant cette rencontre dans la nuit avec le président Jacob Zuma soupçonné de corruption au sommet de l’Etat, le NEC qui est le comité exécutif national a, à l’issue d’une réunion tenue mardi, pris la décision ‘‘de rappeler le camarade Jacob Zuma’’, déclarait hier Ace Magashule. D’après le secrétaire général de l’ANC, le président sud-africain devrait donner une réponse probablement ce mercredi concernant cette demande de destitution pressante émise par son parti. Quant à savoir si Zuma se pliera aux exigences de l’ANC, difficile d’en savoir d’avantage avant son discours tant attendu ce 14 février. Mais la marge de manœuvre du président se réduit de jour en jour, ce qui laisse supposer qu’en cas d’échec des négociations actuelles, le parti pourrait forcer l’actuel président du pays à démissionner.

Qui pour succéder à Jacob Zuma ?

Autant le départ de Jacob Zuma ne fait aucun doute, autant le nom de son successeur saute actuellement sur toutes les lèvres. Pour éviter un fiasco lors des élections générales en Afrique du Sud prévues pour 2019, l’ANC presse l’actuel président de quitter le pouvoir pour céder le fauteuil à un nouveau responsable du parti. Et ce successeur tant attendu de Zuma pourrait bien être l’un de ses ennemi au sein du parti, devenu aujourd’hui le président de l’ANC. Très proche de Nelson Mandela, Cyril Ramaphosa est aujourd’hui aux portes de la présidence du pays, un rêve qu’il poursuit depuis des années. Alors qu’il était pressenti comme le successeur de Mandela, Cyril Ramaphosa sera mis à l’écart au profit de Thabo MBeki qui sera président d’Afrique du Sud de 1999 à 2008. Avec cette démission imminente de Zuma et sa récente nomination à la présidence de l’ANC, Cyril Ramaphosa verra probablement ce rêve devenir une réalité.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Inédit : Ludivine Gustave «Passé de l’idée à l’action » ou comment réussir son projet ?

Lelandais devant le juge ce matin

Lelandais entendu devant le juge ce matin