in

Maëlys : ce que Nordahl Lelandais ne dit pas

Nordahl Lelandais a avoué le meurtre de Maëlys mais l’ancien militaire cache encore d’énormes secrets sur l’affaire

Ossement Maelys

Six mois après avoir tenu tête à la justice, Nordahl Lelandais a fini par avouer le meurtre de Maëlys disparue dans la nuit du 25 au 27 août dernier lors d’une soirée de mariage. Accompagné par les enquêteurs, l’ancien militaire a indiqué mercredi l’endroit où il s’était débarrassé du corps de la fillette de 9 ans. Après des recherches, les enquêteurs ont découverts des os appartenant à la victime, mais l’affaire n’a pas encore livré tous ses secrets.

Nordahl Lelanadais est passé aux aveux, des ossements de la fillette ont été découverts mais l’enquête sur l’affaire Maëlys est loin d’avoir livré tous ses secrets. Après avoir nié pendant près de six mois son implication dans le meurtre de la fillette de 9 ans, l’ancien militaire a finalement avoué son crime mercredi aux enquêteurs suite aux derniers rebondissements dans l’affaire. Mis en examen depuis le mois de septembre pour enlèvement et meurtre de la fillette, Lelandais avait été entendu pour la seconde fois par le juge tôt dans la matinée du mercredi avant de conduire plus tard les enquêteurs sur un lieu de fouille proche de sa maison. Cette volonté soudaine du suspect à vouloir coopérer pour faire avancer l’enquête s’explique par les derniers rebondissements dans l’affaire Lelandais. Après avoir minutieusement examiné le véhicule du suspect, la police scientifique découvrira des traces de sang appartenant à la victime dans le coffre de l’Audi A3 que conduisait Nordahl le soir de la disparition. Cette découverte fera basculer à nouveau l’enquête et confirmera ainsi les soupçons des enquêteurs qui privilégiaient la piste du maître-chien depuis le début de l’enquête. L’ancien militaire conduira donc les enquêteurs en Savoie, lieu où il s’est débarrassé du corps de Maëlys. Après quelques fouilles, les gendarmes découvrent quelques restes de la fillette dans un ravin en Savoie. Les fouilles se poursuivront encore ce jeudi pour tenter de découvrir les restes de la fillette disparue il y’a près de six mois. Si Nordahl est passé aux aveux, il n’a pas encore donné tous les circonstances précises de la mort de Maëlys.

Les aveux incomplets de Lelandais

De nombreuses zones d’ombres restent à élucider dans l’affaire Nodahl Lelandais. Pour cause, l’ancien militaire de 34 ans n’a toujours pas expliqué les circonstances du meurtre de la petite Maëlys. Durant la soirée, le meurtrier a effectué plusieurs allers-retours à bord de son Audi A3, des déplacements dont il n’a fourni pour l’instant aucune explication plausible. La seule explication avancée par Lelandais était qu’il avait quitté la soirée pour aller chercher de la cocaïne pour la livrer à certains invités de la fête. Aussi Nordahl Lelandais devra expliquer comment il a pu s’infiltrer dans cette soirée, d’autant plus que certains journaux évoquent dans leurs récits que l’ancien militaire n’avait pas été invité au mariage officiellement. Mais ce que le meurtrier ne dit également, c’est comment il a réussi à quitter discrètement la soirée avec fillette de 9 ans sans attirer l’attention des centaines d’invités présents à ce mariage.

Côte d’Ivoire : au Plateau, la gare lagunaire de la Sotra s’écroule

Lelandais enquête en cours des disparitions

Nordahl Lelandais : résultats de l’enquête sur les autres disparitions