in

Rebondissement spectaculaire dans l’affaire Alain Chapo

Il y a une semaine, Alain Chapo, le célèbre coiffeur-visagiste ivoirien, a été assassiné à son domicile à Cocody.

Le seul témoin de cette nuit macabre, qui n’est autre que le vigile de l’immeuble, avait conduit les policiers sur la piste du compagnon de la victime. Narcisse Veh, c’est son nom, avait pris la poudre d’escampette et se serait réfugié chez ses parents à Abobo.

Après des recherches rondement menées, le suspect est cueilli chez lui et soumis à un interrogatoire. A la suite de cet épisode, cette histoire prendra une tournure incroyable.
Hier jeudi, il s’est produit un rebondissement spectaculaire dans l’affaire qui concerne le meurtre d’Alain Chapo. Narcisse Veh, le présumé assassin du visagiste a été arrêté puis libéré, a ton appris, par la police. A sa place, un étudiant serait détenu en ce moment par les enquêteurs. Pourtant le suspect avait avoué le crime en face des caméras via le site Abidjanshow de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne. Que s’est-il donc passé entre temps pour que la situation se soit ainsi retournée ? C’est la question que tout le monde se pose actuellement.

Le suspect Narcisse Veh avoue tout

Après avoir mené cavale pendant quelques jours, Narcisse Veh, s’est finalement fait arrêter par la police criminelle. Il est accusé de la mort de son compagnon Alain Chapo, mort survenue dans la nuit du 5 au 6 février dernier. Lorsqu’il est arrêté, le suspect confirme la thèse du crime passionnel qui courrait depuis l’odieuse nuit. Dans les locaux de la Police Criminelle, Narcisse Veh passe aux aveux, devant les caméras de la RTI. Il déclare, dans une vidéo floutée, avoir agi sous le coup d’une crise de jalousie.

« Quand je suis arrivé chez lui, on est resté un moment à parler et puis après il m’a invité dans sa chambre où on a passé un moment (…) Il m’a dit qu’il sortait avec beaucoup d’hommes et que c’est sa vie (…) Du coup cela m’a mis un peu en colère. C’était un accès de colère pour moi ce qui m’a poussé à passer à l’acte. Ça s’est passé un peu vite, c’était un effet de colère. J’ai attendu qu’il soit endormi puis j’ai pris un poignard pour le poignarder. »,

confie le jeune homme. C’est un récit glaçant avec quelques détails qui laissent penser qu’il est peut-être en train de dire la vérité. Contre toute attente, pourtant, Narcisse Veh est libéré ce jeudi.

La police libère le suspect et en attrape un autre

Narcisse Veh a bel et bien été libéré par la Police Criminelle. Fait troublant, il affirmait dans une publication datée du 8 février :

« JP Martins avait été assassiné chez lui à la maison par un ami inconnu. Aujourd’hui c’est la même chose qui arrive à Alain Chapo. Il y a-t-il un tueur professionnel dans la cité ? Pourquoi jusque-là ces crimes restent-ils impunis ? ».

Visiblement le compagnon d’Alain Chapo n’avait jamais cru en sa culpabilité, encore moins ces proches, qui se sont dit satisfaits de la décision de la police de le remettre en liberté. Pourquoi a-t-il donc avoué le crime, était-ce à corps défendant ? Dans le même temps, l’on apprend qu’un étudiant a été arrêté pour les mêmes motifs. Il serait le véritable meurtrier du coiffeur-visagiste ivoirien. Pour l’instant l’on ne sait pas l’identité du jeune homme ni ses liens avec Alain Chapo.

La confusion et l’incompréhensible règnent

Après la relaxe de Narcisse veh, c’est l’incompréhension et la confusion qu’on observe. L’on ne comprend pas qu’un suspect, que tout incriminait, puisse aujourd’hui être relâché par la police criminelle, de surcroit après des aveux de taille. Les partisans du complot y voient une affaire louche. Rien ne serait plus clair dans cette histoire ou tout convergeait vers l’inculpation du partenaire de la victime. C’est juste incroyable, un tel revirement de situation, après des aveux de libre arbitre, en apparence en tout.
C’est à croire que le gardien a fait un faux témoignage, ce qui serait inconcevable puisque le suspect à corroborer ses propos. D’où vient-il donc que Narcisse soit innocenté contre tout bon sens ? Surement que les enquêteurs en savent un peu plus. Il est donc conseillé d’attendre leur explication avant de crier à une entorse à la justice. On a déjà vu des gens se revendiquer de crimes qu’ils n’ont pas commis en donnant des détails que seul le meurtrier pouvait connaître. Attendons donc de voir la suite de ce feuilleton à rebondissements.

Diaba Sora décolleté

Diaba Sora crée une épidémie de maux d’yeux avec ses décolletés

Côte d’Ivoire : A la veille de leur mariage, ils périssent dans un accident