in

Nordahl Lelandais : la famille du Caporal Noyer craint un suicide du suspect

La famille du Caporal Noyer presse Nordahl Lelandais d’expliquer sur la disparition de leur fils, craignant que le suspect ne puisse se suicider avant d’avouer le meurtre du skieur alpin.

Nordahl Lelandais est depuis ses aveux dans l’affaire Maëlys presque considéré par les parents du caporal Noyer comme l’auteur de la disparition du militaire en avril dernier. Les parents du disparu multiplient donc les appels à l’endroit de l’ancien maitre-chien afin que celui-ci passe aux aveux concernant ce second meurtre pour lequel il a été mis en examen en décembre dernier.

Nordahl Lelandais pourrait-il se suicider sans passer aux aveux dans l’affaire du caporal Arthur Noyer ? Seule certitude, les parents du militaire disparu appelle les surveillants pénitentiaires et les médecins qui s’occupent de sa santé à le surveiller de très près : « Mesdames et Messieurs de la Pénitentiaire et de l’Hôpital… Nous vous implorons : surtout surveillez-le bien, qu’il ne puisse […] fuir lâchement ses responsabilités », ont expliqué les parents du skieur alpin. Nordahl Lelandais est hospitalisé depuis quelques jours suite à la manifestation de quelques crises d’angoisse. La famille du caporal craigne donc que le suspect mette un terme à ses jours pendant son hospitalisation avant de passer aux aveux. Depuis les aveux de l’ancien militaire de 34 ans dans l’affaire Maëlys, les parents du caporal Arthur Noyer lancent régulièrement des appels à Nordahl Lelandais afin qu’il s’explique sur la disparition de leur fils, disparition qui remonte au mois d’avril 2017. Sur France 3, la famille du jeune militaire disparu à Chambéry il y’a environ 9 mois persiste et signe : ‘‘Il va falloir qu’il s’explique quand même. Qu’il donne des explications. Et que ça tienne la route entre ce qu’il y a dans le dossier, et ce qu’il va dire’’, a déclaré la mère du skieur alpin disparu en avril dernier. Selon le père d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais serait plutôt dans un jeu de manipulation, d’autant plus que c’est lui-même qui avait demandé à être hospitalisé : ‘‘là, il joue. Il manipule tout le monde, personne n’est dupe.’’, estime Didier Noyer. Le risque de suicide est récurrent dans ce genre d’affaires. Même les plus grands meurtriers en série de l’histoire ont souvent eu recours au suicide pour échapper à leur sentence ou soit pour éviter de passer aux aveux, raison pour laquelle les parents du caporal Arthur ont appelé les surveillants pénitentiaires et les médecins de l’hôpital à accroître la surveillance autour de Nordahl.

Lelanadais pourrait être poursuivi pour d’autres affaires

L’une des raisons qui pousse les parents de Noyer à croire que Lelandais pourrait se suicider à l’hôpital, c’est l’éventualité selon laquelle Nordahl pourrait être poursuivi dans d’autres affaires de disparitions irrésolues en Isère. Même s’il est passé aux aveux, l’ancien maitre-chien de 34 ans n’a pas totalement fini avec la justice en ce qui concerne l’affaire Maëlys. Lelandais devrait être entendu par le juge d’instruction sur les circonstances de disparition de la fillette de 9 ans dans la nuit du 27 août dernier lors d’une soirée de mariage. Mais le responsable du meurtre de Maëlys est hospitalisé depuis quelques jours à Lyon, et nul ne sait quand est-ce qu’il fera de nouvelles confidences sur cet enlèvement et ce meurtre, ou même s’il aura l’occasion de le faire.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

RDC-Rwanda : De vives tensions après des affrontements militaires meurtriers

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : FPI, RDR PDCI, la bataille en coulisses