in

Monnaie unique CEDEAO : réunion décisive à Accra

Nouveau cap dans le projet de création de la monnaie unique propre à la CEDEAO. Quatre dirigeants africains se réunissent mercredi à Accra pour de nouvelles discussions.

La création de la monnaie unique évoquée il y’a quelques mois de cela par les dirigeants de la zone CEDEAO connaîtra bientôt un tournant décisif. Dans quelques jours, quatre chefs d’Etats de l’Afrique de l’ouest échangeront sur les modalités de mise en place de cette devise monétaire propre à la communauté ouest africaine.

L’idée de création de la monnaie unique de la CEDEAO refait surface cette semaine avec la rencontre prévue à Accra entre quatre dirigeants africains. Le président ivoirien Alassane Ouattara devrait rencontrer ce mercredi dans la capitale ghanéenne ses homologues du Nigéria, du Niger et du Ghana. L’objet de cette rencontre, l’élaboration d’une feuille de route concernant la mise en œuvre de la monnaie unique de la CEDEAO. Les dirigeants des 16 Etats membres envisagent de remplacer le Franc Cfa à partir de 2020 par cette nouvelle devise monétaire. Si l’idée de migration vers une monnaie commune est saluée par nombres de dirigeants de la zone ouest africaine, les pays les plus riches de la zone restent plus ou moins hostiles pour le moment à cette idée. Le Nigéria qui reste la première puissance économique de l’Afrique de l’ouest n’a pas encore pleinement adhéré à ce projet de monnaie unique de la CEDEAO, probablement dans l’attente de certaines garanties de la part des autres états membres. Le Ghana qui est également la deuxième économie de la communauté des états de l’Afrique de l’ouest après le Nigéria affiche pour l’instant une position mitigée, sans doute dans l’attente des conclusions du groupe d’experts africains qui s’étaient réunis au mois de janvier à Abuja pour discuter des modalités de mise en place de ladite monnaie. La réunion prévue à Accra entre Ouattara Alassane, Muhammadu Buhari, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et Issoufou Mahamadou devrait être sanctionnée par la mise en place d’une feuille de route. Les dirigeants de la zone CEDEAO souhaitent la mise en circulation de la monnaie à partir de 2020, mais pour cela il faudrait d’abord qu’il y’ait un consensus autour de la feuille de route et des modalités de migration vers cette devise.

La monnaie unique de la CEDEAO, un rêve qui tarde à se réaliser

L’idée de création d’une devise monétaire propre à la communauté ouest africaine ne date pas d’hier. Depuis les années 1980, ce projet avait été évoqué par des dirigeants africains. Pour certains, la lutte anti-Franc Cfa menée par Kemi Seba a donné un coup d’accélérateur à ce projet que les dirigeants de la zone CEDEAO n’évoquaient que très peu. La mort du Franc Cfa annoncée pour 2020 aura-t-elle lieu comme l’espèrent certains dirigeants, à l’instar du président burkinabé ? La réunion prévue à Accra nous donnera sans doute de nouveaux détails sur cette transition monétaire que préparent les 16 pays de la CEDEAO, une transition qui devrait marquer la fin de la monnaie coloniale en Afrique de l’ouest.

Affaire Meurtre Petite Maelys

Affaire Maëlys : l’avocat de Nordahl Lelandais jusqu’au bout de son rôle

Municipales 2018 Côte d’Ivoire : au Plateau, l’histoire de 3 rois et une couronne