in

Municipales 2018 Côte d’Ivoire : au Plateau, l’histoire de 3 rois et une couronne

L’élection municipale au Plateau devrait réunir dans l’arène trois favoris pour le poste de premier magistrat de la commune.

Pour les municipales 2018 en Côte d’Ivoire, la bataille pour la conquête de la mairie du Plateau est déjà en cours, alors que la CEI n’a pas encore réceptionné ni validé les candidatures pour cette élections. Trois figures se détachent pour l’instant du lot dans cette bataille sans merci qui se joue à la municipalité du quartier des affaires d’Abidjan, l’histoire de 3 rois qui se disputent une couronne.

Les élections municipales prévues pour 2018 en Côte d’Ivoire s’annoncent particulièrement serrées dans certaines communes du pays. Si le pays en compte au total 197, la bataille pour la conquête de certaines municipalités retient l’attention particulière de presque tous les acteurs politiques ivoiriens. La commune du Plateau ordinairement acquise par le PDCI sans trop grande difficulté sera l’un des enjeux majeurs de ces élections municipales en Côte d’Ivoire. En poste depuis 2001, Noel Akossi Bendjo sera une nouvelle fois candidat à sa propre succession. Mais le baron du PDCI aura face à lui de redoutables adversaires cette année pour le fauteuil de premier magistrat de la commune. Le premier adversaire que devrait probablement affronter Bendjo lors de ces municipales sera le richissime homme d’affaires Fabrice Sawegnon. Le PDG de Voodoo Communication est devenu l’homme à abattre depuis qu’il a officiellement annoncé sa candidature pour la mairie du Plateau. Classé pour l’instant dans la catégorie des candidats indépendants, le patron de Voodoo Communication place la jeunesse au centre de son projet pour la commune du Plateau. Pour partager sa vision et ses ambitions, Fabrice Sawegnon a déjà organisé plusieurs rencontres avec quelques jeunes de la commune. Même si pour l’heure il est trop tôt pour évaluer ses chances à l’indéboulonnable Akossi Bendjo, le PDG de Voodoo Communication a déjà son public au sein de la jeunesse du Plateau. Contrairement à la bataille des municipales à Koumassi qui devrait se jouer entre Bacongo et N’Dohi Yapi Raymond, dans le quartier des affaires d’Abidjan, un troisième homme s’invitera dans cette bataille pour la municipalité en 2018.

OD, l’autre Dramane Ouattara

Le troisième homme du scrutin municipal au Plateau sera Ouattara Dramane, mieux connu sous les initiales de OD. Siégeant au conseil municipal de la commune, OD a décidé d’aller plus loin dans ses ambitions pour le quartier des affaires en briguant le poste de premier magistrat de la commune. Dimanche dernier, plusieurs femmes du Plateau se sont donné rendez-vous à la bibliothèque nationale pour rendre un vibrant hommage à celui qu’elles souhaitent voir désormais assumer les fonctions de maire. Noel Akossi Bendjo aura donc face à lui deux adversaires qui marquent peu à peu leur territoire au Plateau. Mais l’expérience politique du PDCI déjà bien implanté dans la commune depuis des décennies est un atout qui joue grandement en faveur du maire sortant. La tendance pourrait s’inverser si les deux outsiders de ces municipales au Plateau, à savoir Fabrice Sawegnon et Ouattara Dramane, décidaient d’unir leur force pour barrer la route à un énième mandat du PDCI à la municipalité du centre des affaires de la capitale.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Monnaie unique CEDEAO : réunion décisive à Accra

Côte d’Ivoire : Bédié candidat du PDCI à la présidentielle de 2020 ?