in

Sénatoriales 2018 en Côte d’Ivoire : les élections prévues pour le 24 mars

Les élections sénatoriales en Côte d’Ivoire auront lieu d’ici la fin du premier trimestre, dans les 31 régions du pays.

Le calendrier des premières élections sénatoriales en Côte d’Ivoire est désormais connu. Selon un communiqué du porte-parole du gouvernement ivoiriens, les premiers sénateurs ivoiriens seront connus à l’issu d’un scrutin indirect qui aura lieu le samedi 24 mars 2018.

Les élections sénatoriales en Côte d’Ivoire annoncées en début d’année par le président Alassane Ouattara se tiendront finalement au premier trimestre de l’année. On en sait désormais un peu plus sur le calendrier de ce scrutin qui dotera le pays pour la première fois d’un sénat. Dans un communiqué officiel, le ministre Bruno Nabagné Koné, en sa qualité de porte-parole du gouvernement ivoirien, a indiqué que les élections sénatoriales tant attendues auront lieu le samedi 24 mars 2018. La campagne électorale pour ce scrutin démarrera officiellement le 19 mars pour s’achever le jeudi 22 à minuit, soit à 48h du vote des sénateurs. A l’occasion de ce scrutin indirect, 35 bureaux de vote seront mis à la disposition des personnes habilités à élire les sénateurs. Les membres du sénat en Côte d’Ivoire ne sont pas élus par la population plutôt par les élus locaux encore exercice, à savoir, les conseillers régionaux, les conseillers municipaux, les députés. Et d’après une ordonnance du président ivoirien, les membres du sénat en Côte d’Ivoire seront élus ‘‘à la majorité relative sur une liste bloquée à tour’’. Selon une ordonnance prise par le président Ouattara, chacune des 31 régions que compte la Côte d’Ivoire sera représentée par deux sénateurs, soit 66 sénateurs élus à l’issue de ces élections. Mais rappelons à toutes fins utiles que conformément aux dispositions de l’article 87 de la nouvelle Constitution Ivoirienne, au Chapitre II relatif au statut des Parlementaires, « Un tiers des sénateurs est désigné par le Président de la République parmi les Ivoiriens reconnus pour leur expertise et leur compétence avérées dans les domaines politique, administratif, économique, scientifique, culturel, sportif, professionnel et social. ». Si le mandat des sénateurs est de ‘‘cinq ans renouvelable’’, les personnalités qui siègeront au Sénat à la faveur des élections prévues pour le 24 mars 2018 jouiront d’un mandat qui s’achèvera en 2020.

Quelles conditions pour se présenter aux sénatoriales en Côte d’Ivoire

Selon l’ordonnance du chef de l’Etat, tout citoyen ivoirien âgé de 35 ans révolus à la date de l’élection, peut faire acte de candidature pour la fonction de sénateur en Côte d’Ivoire. En revanche, les personnes ayant acquis la nationalité ivoirienne il y’a moins de dix ans, ne sont pas autorisées à se présenter à cette élection sénatoriale. Cette restriction s’étend également à tous conseillers municipaux, adjoints au maire, présidents de conseil et conseillers régionaux, maires démis de leur fonction pour délit de malversation. L’inégalité au poste de sénateur concerne également les fonctionnaires, présidents et directeurs d’établissements ou d’entreprises à participation financière publique, les magistrats, les militaires, agents comptables et centraux qui sont encore dans l’exercice de leur fonction, tout comme les membres des institutions Suprêmes et du Conseil constitutionnel encore en fonction. Ces derniers seront éligibles ‘‘s’ils font une demande de mise en disponibilité pour une durée exceptionnellement égale à celle du mandat’’.

Affaire Maëlys : comment Lelandais a tué Maëlys ?

Arafat DJ et Debordo Leekunfa règlent définitivement leur compte le 31 mars