in

Nominations en Côte d’Ivoire : le général Soumaïla Bakayoko nommé à la SIR

Le général Soumaïla Bakayoko reprend du service. L’ancien chef d’Etat-Major de l’armée ivoirienne a été nommé ce mercredi en tant que membre du conseil d’administration de la SIR

A l’issue du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi en Côte d’Ivoire, le porte-parole du gouvernement a annoncé le retour aux services du général Soumaïla Bakayoko, l’ancien chef d’Etat-Major des forces armées. Mais cette nouvelle nomination de l’ex-CEMA fait l’objet de nombreuses polémiques, d’autant plus que le gradé ivoirien est affecté dans un tout autre service.

Une nouvelle série de remaniement en Côte d’Ivoire annoncée ce mercredi par le porte-parole du gouvernement. A l’issue du traditionnel conseil des ministres qui s’est tenu au palais présidentiel d’Abidjan, Bruno Koné a annoncé la nomination du général Soumaïla Bakayoko à la SIR, la Société Ivoirienne de Raffinage : ‘‘Le Général Soumaïla BAKAYOKO est nommé membre du Conseil d’Administration de la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR), au titre de la Présidence de la République.’’, a déclaré le porte-parole du gouvernement. A en croire certaines sources, l’ancien CEMA ivoirien serait nommé en remplacement à Noël Akossi Bendjo, le candidat PDCI à la municipalité du plateau dont le mandat serait arrivé à terme. Mais cette information rélayée sur les réseaux sociaux n’a pas encore été confirmée par le ministre Bruno Koné. La seule certitude qui prévaut pour le moment, c’est bel et bien la nomination de Soumaïla Bakayoko à la SIR en qualité de membre du conseil d’Administration. Mais cette nomination annoncée ce mercredi par le porte-parole du gouvernement n’a pas été du goût de tous. Nombreux sont ceux qui estiment qu’une autre personnalité aurait dû être nommée à ce poste au titre de la Présidence. En dépit des polémiques que cette nomination est susceptible de soulever, l’ancien chef d’Etat-Major de l’armée ivoirienne reprend lui du service, n’en déplaise à ses détracteurs. Notons que plusieurs nominations ont eu lieu à la faveur de ce nouveau remaniement structurel annoncé ce mercredi.

Tour d’horizon des nouvelles nominations en Côte d’Ivoire

La nomination du Docteur Rémi Allah Kouadio en tant que membre du conseil d’administration du BNETD, le Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement a été confirmée ce mercredi par le porte-parole du gouvernement. « Monsieur Martin KOHEMUN GBANDA, représentant le Président de la République, est nommé membre du Conseil d’Administration de la Société de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique (SODEXAM). », explique Bruno Koné à la sortie du conseil des ministres. TOURE Idrissa est lui nommé comme le nouveau Président de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières. Le nouveau centre hospitalier et universitaire CHU d’Angré a fait l’objet de nombreuses nominations ce mercredi. Madame Flore AMON TANOH épouse DICK a été nommée au poste de Directeur Médical et Scientifique du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Angré. Le poste du directeur technique du CHU d’Angré a été attribué à Monsieur KOUAME Kouakou, tandis que BENIE Henri Michel a quant à lui été nommé Directeur des Ressources Humaines du nouveau Centre Hospitalier Universitaire en Côte d’Ivoire. Moussa SANOGO a pour sa part été nommé DAF du CHU d’Angré.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : mort de Bouba, enlèvement d’enfants, un lien avec les élections?

Sénatoriales 2018 en Côte d’Ivoire : y’a-t-il une violation de la constitution ?