in

Epinglé dans l’affaire Maëlys, Lelandais innocenté dans la disparition de Lucas

Le meurtrier de Maëlys vient d’être innocenter dans une autre affaire de disparition où il était considéré comme le principal suspect.

Nordahl Lelandais est bien le responsable de la mort de Maëlys mais l’ancien militaire de 34 ans serait à priori innocent dans une autre affaire de disparition, celle du jeune Lucas Tronche porté disparu depuis le 18 mars 2015. Soupçonné il y’a un moment, les charges contre l’ancien maître-chien ont été abandonnées.

En plus de l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais avait été cité dans plusieurs affaires de disparition en France dont celle du caporal Arthur Noyer. L’ancien maitre-chien de 34 ans était à un moment soupçonné dans la disparition du jeune Lucas Tronche disparu il y’a de cela trois ans, plus précisément le 18 mars 2015. Mais les correspondances téléphoniques de Nordhal Lelandais le jour de la disparition de l’adolescent de 16 ans indiquaient une tout autre position. Contrairement au cas Arthur Noyer où l’ancien militaire se trouvait dans les parages, les relais téléphoniques indiquent que Nordahl était loin de la zone de disparition de Lucas Tronche. Si les soupçons se sont tourné vers Lelandais pour cette affaire de disparition, c’est parce qu’il était régulièrement la commune de Bagnols puisqu’il y avait un cousin et aussi une cousine dans le Gard. Mais selon l’enquête sur les relais téléphoniques le jour de la disparition de Lucas ont révélé que Nordahl Lelandais se trouvait dans l’Isère et non à Bagnols : « Effectivement, la téléphonie de Nordahl Lelandais le positionne en Isère, et pas dans le Gard le 18 mars 2015 », explique le quotidien Midi Libre (François Barrère). Et d’après une source proche de l’affaire Lucas citée par le quotidien français, ‘‘Il n’y a aucun trou dans sa téléphonie qui pourrait lui laisser le temps de venir depuis l’Isère jusqu’à Bagnols-sur-Cèze, et les contacts téléphoniques qu’il a ce jour-là sont ses contacts habituels’’. Le meurtrier de Maëlys a pour cette raison été innocenté dans cette affaire de disparition qui remonte à 2015. Mais l’affaire Lelandais cache encore de nombreux secrets.

La personnalité de Nordahl encore mystifiée

Même s’il est passé aux aveux, l’ancien militaire de 34 ans n’a pas encore révélé les raisons qui l’ont poussé à mettre un terme à la vie de la petite Maëlys au soir du 27 août pendant une soirée de mariage. Après avoir aidé les enquêteurs à retrouver le corps de la fillette de neuf ans, Lelandais était attendu devant le juge d’instruction pour de nouvelles confessions sur l’affaire, mais son état de santé empêche tout nouveau progrès sur le dossier. Aussi les parents de Caporal Arthur Noyer qui craignent un suicide de Nordahl pendant son hospitalisation attendent beaucoup de lui. Mis en examen dans la disparition et le meurtre du jeune caporal, Lelandais est le principal suspect pour cette seconde affaire de disparition survenue à Chambéry. Si la personnalité du meurtrier de Maëlys se dessine peu à peu, difficile d’affirmer pour l’heure si Nordahl est un tueur en série qui opérait en toute discrétion pendant des années. Toutefois une seule certitude, l’ancien militaire n’est pas le coupable de la disparition de Lucas Tronche.

Blessure de Neymar 2018 : le brésilien incertain au mondial en Russie

L’ÉLEVEUR PIERRE JAFFRÉ NOUS DIT TOUT AU SALON DE L’AGRICULTURE