in

Attaque de Ouagadougou : l’Ambassade de France, la Primature et l’Etat-major visés

Ouagadougou a été frappée par une nouvelle attaque terroriste ce vendredi dans la matinée. D’après un bilan provisoire, au moins 13 personnes auraient été tuées dans ce nouvel attentat dans la capitale burkinabè.

Cinq assaillants armés ont fait irruption ce vendredi dans le centre-ville de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Selon les premiers témoignages, les individus ont d’abord ouvert le feu sur les passants avant de prendre la direction de l’Etat-major des armées et de l’ambassade De France. Selon un bilan provisoire annoncé par les autorités burkinabè, 4 assaillants ont été abattus par les forces spéciales qui contrôlent désormais le périmètre de l’attaque.

Le centre-ville de Ouagadougou a été le théâtre d’une attaque terroriste ce vendredi dont le bilan actuel s’élève à plus de 10 morts. Dans la matinée de ce 02 aux environs de 10h, l’ambassade de France situé en plein cœur de la capitale burkinabè a été la cible d’une attaque terroriste qui a fait au total 13 morts selon le dernier bilan officiel annoncé par les autorités. Un journaliste de l’AFP a indiqué ce matin avoir entendu des tirs dans le périmètre de l’ambassade française. Une source au sein du consulat français a indiqué que les assaillants avaient tenté de pénétrer dans l’enceinte du bâtiment mais ils ont été repoussés par l’intervention des forces spéciales. Des explosions ont également été entendues près de l’Institut français et de l’Etat-Major des armées, deux bâtiments situés à proximité de l’Ambassade de France à Ouagadougou. En plus de l’Etat-Major et de l’ambassade de France, la Primature qui se trouve dans le même périmètre était visé dans cette attaque. L’attaque n’a pas encore été revendiquée mais le ministre de la défense burkinabè, Mr Jean-Claude Bouda, a indiqué à Jeune Afrique qu’il s’agissait d’une nouvelle attaque terroriste contre le Burkina Faso, après les deux attentats perpétrés l’an dernier puis en janvier 2016. L’ambassadeur de France au Faso a invité tous les ressortissants français à rester pour l’instant chez eux, en attendant une normalisation de la situation. Des photos prises par Reuters montraient des hommes qui s’échappaient de l’Etat-major des Armées en escaladant des murs. Les forces spéciales burkinabè ont repris le contrôle vers 13h mais la zone reste toujours sous haute surveillance. En ce qui concerne le bilan de ces attaques, il reste encore confus.

Des militaires burkinabè tués dans l’attaque de Ouagadougou

Selon Radio Oméga, 7 assaillants auraient été tués dans cette attaque qui pour l’heure n’a pas été revendiquée par un groupe terroriste : « 4 assaillants abattus au niveau de l’ambassade de France et 3 autres tués au niveau de l’état-major des armées, selon les informations obtenues par nos reporters. », a tweeté la radio locale. Mais selon Jeune Afrique, ce sont six assaillants qui ont été tués dans cette attaque. Difficile de savoir combien d’assaillants ont orchestré cette attaque car les premiers témoignages avaient indiqué que cinq hommes avaient débarqués à bord d’une voiture devant l’Ambassade de France où ils ont ouvert le feu sur les passants avant d’essayer de forcer l’entrée du bâtiment. Côté des forces de défense et de sécurité, le bilan actuel fait état de 7 militaires tués dont deux devant l’Ambassade de France et les cinq autres à l’Etat-major des Armées. Côté civil, les autorités du pays n’ont annoncé aucun bilan pour l’instant.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Burkina Faso : Fin de l’attaque terroriste, l’armée annonce le bilan

Direct – attaque terroriste au Burkina : le bilan passe à 30 morts