in

Direct – attaque terroriste au Burkina : le bilan passe à 30 morts

Fin de l’attaque terroriste au Burkina Faso, un raid qui visait l’Ambassade de France, l’Institut français et l’Etat-Major des Armées. Le bilan de ce double raid mené par les assaillants s’élèverait à environ une trentaine de morts.

Le bilan de l’attaque terroriste survenu ce vendredi à Ouagadougou n’est pas encore définitif. Alors que le chiffre de 13 morts était avancé dans les premières heures de l’attentat, des sources diplomatiques françaises ont annoncé que le raid mené ce 02 mars contre l’Ambassade de France et l’Etat-major des Armées au Burkina Faso aurait fait environ 30 morts, des chiffres qui pourraient malheureusement s’alourdir d’ici la fin de soirée.

Le bilan de l’attaque terroriste au Burkina Faso devrait dépasser les 13 morts actuellement annoncé officiellement. Le raid mené ce vendredi contre l’ambassade de France et l’Etat Major des Armées situé au centre de Ouagadougou a pris fin en début d’après-midi, mais le bilan définitif n’est toujours pas dressé. Dans un communiqué, le service d’Information du gouvernement a d’abord déclaré que 4 assaillants avaient été tués dans l’attaque suite à l’intervention des forces spéciales dans le centre-ville de la capitale. Mais plusieurs médias de proximité burkinabè annoncent qu’au moins six assaillants ont été tués pendant l’attaque de Ouagadougou qui visait à priori l’Ambassade de France et l’Etat-Major. Du côté des forces de défense et de sécurité, 7 personnes auraient été également tués, comme l’a annoncé dans un tweet la Radio locale Oméga FM « 4 assaillants abattus au niveau de l’ambassade de France et 3 autres tués au niveau de l’état-major des armées, selon les informations obtenues par nos reporters. ». Mais selon une source diplomatique française à Ougadougou, le raid mené par les assaillants dont l’identité n’est pas encore connue aurait fait pour l’heure environ 30 morts, comme nous l’indique Le Figaro (Jean-Marc Leclerc) : « Selon des sources sécuritaires françaises, au moins 28 personnes ont été tuées dans cette attaque. Ce bilan est susceptible d’évoluer. ». Les autorités burkinabè n’ont quant à elle pas encore communiqué sur le bilan définitif de cette attaque terroriste qui a frappé le centre de Ouagadougou ce vendredi 02 mars.

La confusion dans les chiffres après l’attaque terroriste

Concernant le nombre d’assaillants ayant mené ce raid, c’est toujours la confusion si l’on se base sur les témoignages recueillis jusque-là. Certains témoins avaient indiqué que cinq hommes étaient descendus à bord d’un véhicule avant d’ouvrir le feu sur les passants qui étaient dans les rues et tenter de forcer l’entrée de l’Ambassade de France. Il s’agirait en réalité d’une double attaque menée contre la France puisque dans le même temps, des déflagrations ont été entendues à proximité de l’Institut français. Aucune victime française n’est pour l’instant cité parmi les victimes 13 victimes officielles dénombrées actuellement, un bilan qui en réalité avoisinerait les 30 morts selon une source diplomatique française citée par Le Figaro. Le Burkina n’est pas à sa première attaque terroriste. Avant le raid mené ce vendredi contre l’Ambassade de France et l’Etat-major des armées, le pays avait été frappé en août dernier par un attentat contre un café restaurant à Ouagadougou, une attaque qui a fait 19 morts et une vingtaine de blessés. En janvier 2016, le pays des hommes intègres était frappé pour la toute première fois par un attentat terroriste qui a visé l’Hôtel Splendid et le Restaurant Cappuccino, deux lieux beaucoup fréquentés par les ressortissants étrangers, en l’occurrence des occidentaux.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Attaque de Ouagadougou : l’Ambassade de France, la Primature et l’Etat-major visés

Burkina Faso : Sept soldats burkinabés tués dans l’attaque