in

Affaire Lelandais : nouvelle révélation sur le meurtre de Christophe Morin

Nordhal Lelandais a été identifié comme le principal suspect dans plusieurs affaires de meurtres et de disparitions, comme celle de Christophe Morin et Arthur Noyer.

Lelandais : meurtre Christophe Morin

Une plainte dans l’affaire Lelandais par la famille Morin à été déposé.Parmi ces nombreuses affaires judiciaires figurent celles de Maëlys de Araujo et d’Arthur Noyer, incontestablement les plus médiatisées.

Pour ce qui concerne le meurtre de Maëlys de Araujo, une petite fille de 8 ans, Nordahl Lelandais est maintenant reconnu comme l’assassin après ses aveux du 14 février. A président le procureur en charge de cette affaire, attend que le criminel présumé se remette de son choc post-aveu pour en savoir davantage sur la mort de Maëlys. Quant au cas du meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais n’a toujours pas parlé, depuis que le dossier a été ouvert en décembre dernier. Les parents du militaire assassiné espèrent toujours qu’il se produira un reversement de situation comme on l’a constaté avec le cas Maëlys. En attendant ce jour-là, d’autres plaintes ont été déposées contre l’ancien maître-chien.
Nous venons de l’apprendre, deux familles de disparus ont déposé des plaintes contre Nordahl Lelandais, il y a quelques heures. Elles demandent que lumière soit faite sur la disparition de leurs proches, deux hommes qu’une passion unissait : la musique électro. Leurs disparitions remontent aux années 2011 et 2012 alors qu’ils assistaient à un festival de musique électronique. Ce sont les caractéristiques, dit-on, de l’assassinat du soldat Arthur Noyer, qui auraient mis la puce à l’oreille. Les affaires seraient similaires et le profil du suspect trop bien taillé pour ce genre d’actes. Les enquêteurs devront à présent prouver que Nordahl Lelandais est impliqué dans ces deux nouvelles affaires. La question que nous nous posons maintenant est de savoir : Pourquoi les familles pensent-elles que Nordahl Lelandais a quelque chose à voir avec la disparition de leurs proches ? Quels sont les indices qui font de l’ancien cynophile, le principal suspect ? Penchons-nous sur ces deux plaintes et les motifs qui les ont sous-tendus.

Deux familles de victimes portent plaintes contre Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais est détenu dans un centre hospitalier de la région du Rhône depuis plusieurs semaines. Le tueur présumé de la petite Maëlys bénéficie, dans ce pénitencier, de soins adéquats pour le tirer d’embarras après son traumatisme post-aveu survenu dans l’après-midi du vendredi 16 février. Alors qu’il y est encore traité parce que son état de santé n’est pas stable, de nouvelles plaintes viennent d’être déposées à son encontre. Deux familles de disparus, Christophe Morin et Ahmed Hamadou, viennent de déposer des plaintes contre le détenu, au parquet de la localité d’Albertville. Ils ont demandé qu’une enquête soit ouverte contre Nordahl Lelandais pour enlèvement et séquestration. Les deux victimes ont été portées disparues en 2011 et 2012, dans le même contexte. Christophe Morin et Ahmed Hamadou se sont évaporés dans la nature alors qu’ils assistaient à un festival dédié aux musiques électroniques, près d’Albertville. Un avocat proche des familles, Me Didier Seban, pense que « C’était la seule manière de permettre une information des familles, ce qui n’a pas été fait jusqu’aujourd’hui ». Il précise que c’est l’ouverture du dossier Arthur Noyer qui a interpellé la famille et les proches des disparus. Le profil psychologique et sexuel de Nordahl Lelandais correspondrait très bien dans ces cas-ci. Déjà acculé par les affaires Maëlys de Araujo et Arthur Noyer, Nordahl Lelandais devra maintenant faire avec ces nouvelles enquêtes. Sachant que ces plaintes ne sont que la matérialisation des soupçons, nous sommes en droit de nous demander, ce qui a motivé l’action de ces familles.

Pourquoi Nordahl Lelandais aurait pu tuer Christophe Morin

Les parents du jeune Christophe Morin auraient des motifs de croire que Nordahl Lelandais est impliqué dans la disparition de leur fils. Ils fondent leurs plaintes sur la proximité géographique du lieu supposé de la disparition et des endroits fréquentés par l’ancien maître-chien. Christophe Morin est un jeune homme de 22 ans vivant dans la petite ville de Sallanches, en Haute-Savoie. C’était un grand amoureux de la musique électro selon ses proches. C’est au cours d’un festival dédié à ce genre de musique, au Fort de Tamié, qu’il disparaitra d’ailleurs. Cette disparition remonte à la nuit du 9 au 10 septembre 2011. Cette nuit-là, il est aperçu pour la dernière fois aux alentours de 3 heures du matin. Selon France 3, qui relaye des témoignages, il a quitté le festival à 3 heures du matin pour aller faire de l’auto-stop. Comme lui, Arthur Noyer aurait aussi fait de l’auto-stop dans un rayon où roulait Nordahl Lelandais. Ses amis et sa famille ont signalé sa disparition après qu’on ne l’a plus revu depuis trois jours. A la suite de cette déclaration, les gendarmes ont mené des fouilles partout dans la zone, sans grand succès. Seul le sac à dos du disparu a été retrouvé. En l’absence d’avancées notables, les recherches avaient été stoppées, au grand désarroi des parents. Les circonstances de la disparition de Christophe Morin laissent perplexe. Elles sont quelque peu similaires à celles d’Arthur Noyer, disparu en avril 2017, alors qu’il s’était rendu dans une boîte de nuit à Chambéry. Nordahl Lelandais rôdait-il dans les environs comme on pense qu’il aurait fait aussi dans le cas d’Arthur Noyer ? Difficile de savoir car rien n’a encore été établi comme l’enquête vient juste d’être ouvert. Pour le père de la victime, voir le dossier de leurs fils rouvert, « C’est déjà un grand pas ».

Ce qui fait penser qu’il a quelque chose à voir avec dans la disparition d’Ahmed Hamadou

La deuxième plainte déposée contre Nordahl Lelandais a trait avec la disparition d’Ahmed Hamadou. L’homme de 45 ans s’est volatilisé un an, jour pour jour, après la disparition du jeune Christophe Morin. Comme ce dernier, Ahmed Hamadou se trouvait au festival de musique électro à Fort Tamié, près d’Albertville. Ce Chambérien n’a plus été revu depuis ce 10 septembre 2012 à 5 heures du matin. Ahmed Hamadou et un de ses amis, seraient arrivés au festival, très alcoolisés. A cause de leur état d’ébriété et de leur nervosité, ils ont été interdits d’entrer sur l’espace du festival. Refoulés aux portes de l’évènement musical, ils auraient bruyamment protesté, pendant une heure au moins. Vers 5 heures du matin, comme le service de sécurité ne les laissait toujours pas franchir la barrière, ils seraient rentrés chez eux. Le Dauphiné Libéré rapporte qu’Ahmed Hamadou est parti faire de l’auto-stop comme ses copains ont refusé de le conduire. A partir de cet instant-là, il n’a plus fait signe de vie jusqu’aujourd’hui. Il serait rentré à pied en prenant la route habituelle, selon les témoins. Les parents d’Ahmed Hamadou pensent, pour leur part, qu’il a été dépouillé, puis tué et enterré quelque part. Il y aurait des motifs substantiels de croire qu’Ahmed Hamadou a croisé le chemin de Nordahl Lelandais en rentrant. Une information capitale révèle qu’Ahmed Hamadou ne vit qu’à cinq minutes du domicile de Nordahl Lelandais, près de Pont-Beauvoisin. De plus, les deux individus se connaissaient, rapporte-t-on, mais que de vue. Les organisateurs, quant à eux, ont laissé entendre, à la presse locale, que le disparu et son ami n’ont jamais participé à la fête à cause de leur état. L’un d’eux affirme : « Ils ont été identifiés sur le parking du bas. Ils faisaient des dérapages et avaient un comportement agressif. La sécurité ne les a pas laissés rentrer sur le site et a même prévenu la gendarmerie locale ». La gendarmerie a corroboré leurs propos, ainsi que ceux des amis qui l’ont abandonné sur le chemin sur retour. Au regard de la proximité des domiciles et du lien, quoi que superficiel, entre Ahmed Hamadou et Nordahl, l’on pense que ce dernier a peut-être quelque chose à dire.

Nordahl Lelandais accablé par d’autres affaires

Ce n’est pas la première fois que des dossiers sont rouverts pour s’intéresser à la piste Nordahl Lelandais. Dans le mois de février, le journal le Parisien avait dévoilé la réouverture de cinq autres dossiers comme l’ancien cynophile commençait à intriguer plus d’un. Cinq magistrats se sont saisis de ces dossiers pour établir si oui ou non Nordahl Lelandais a un lien quelconque avec ces disparitions. En tout, nous avons donc plus de quinze dossiers qui incriminent Nordahl Lelandais. Le procureur Jean-Yves Coquillat avait affirmé, il y a plusieurs semaines, au Figaro que : « Pour l’instant nous n’avons aucun lien avec les personnes disparues ni aucun lien avec Nordahl Lelandais. Cependant elles ont eu lieu dans une zone géographique proche de celle Maëlys ou du caporal Arthur Noyer, il y a donc des éléments à vérifier ». Quelques-uns de ces soupçons ont été déjà écartés comme ceux qui concernent la disparition de Lucas Tronche. Au moment de la disparition du jeune homme, Nordahl Lelandais n’était pas dans le Gard, mais en formation militaire, loin des lieux. Donc techniquement il lui serait impossible de commettre ce crime. Toutefois, ses aveux fracassants sur le meurtre de Maëlys laissent penser que tout est possible dans les autres cas de meurtres. Nordahl Lelandais pourrait très bien être comptable, techniquement du moins, de tous ces crimes qu’on lui reproche. L’affaire Nordahl Lelandais ne fait que donc commencer contrairement à ce qu’on pense. Le cas de Maëlys ne pourrait être qu’une introduction à un long chapitre criminel.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Affaire Tariq Ramadan Mediapart : Nathalie Loiseau déclenche une polémique

Nordahl Lelandais : quelle connexion avec les disparitions de la Drôme?