in

Enlèvement d’enfants en Côte d’Ivoire : un présumé ravisseur arrêté à Cocody

Tous les contours de l’affaire ne sont pas encore connus mais un homme présenté comme un ravisseur a été interpellé dans la commune de Cocody ce vendredi.

Face au phénomène d’enlèvement d’enfants en Côte d’Ivoire, les parents redoublent de plus en plus de vigilance. Dans la journée de vendredi, un homme a été interpellé dans la commune de Cocody, un individu présenté comme un présumé ravisseur a été interpellé par la population dans le périmètre du carrefour barrage.

Depuis l’assassinat de Bouba, les parents observent la plus grande prudence concernant les ravisseurs qui tournent autour de leurs enfants. Bien que le gouvernement ait annoncé une guerre contre les kidnappeurs, il faut croire que ceux-ci n’ont pas encore l’intention de renoncer à leurs projets souvent diaboliques. Après l’arrestation d’un ravisseur à Yopougon par la police, un homme présenté que comme un kidnappeur d’enfants a été interpellé dans la commune de Cocody dans la matinée de ce vendredi 9 mars. Selon les premier témoignages dont nous disposons sur l’affaire, le présumé ravisseur aurait été interpellé alors qu’il tentait d’enlever un enfant que le père avait chargé d’aller effectuer une commission. Arrêté par la population, le présumé kidnappeur dément toute tentative d’enlèvement, mais ses explications ont du mal à convaincre la population. Pour sa sentence, plusieurs solutions sont proposés : une partie de la population suggère que l’individu soit conduit à la police où il passera probablement aux aveux, tandis que d’autres recommandent que le présumé ravisseur soit puni sur place, lynché ou brûler vif comme c’est souvent le cas avec les microbes à Abidjan aussi appelés enfants en conflit avec la loi. Nous reviendrons sur cette nouvelle affaire de tentative d’enlèvement qui reste encore à confirmer, puisque le présumé ravisseur arrêté a nié vouloir enlever un enfant. Toutefois, l’individu dont l’identité n’a pas été encore dévoilée a été ligoté par la population sur place, probablement de peur que l’individu puisse profiter d’un moment d’inattention pour prendre la fuite.

Qui se cache derrière ces enlèvements ?

C’est sans doute la question à laquelle les enquêteurs cherchent à répondre désormais depuis la mort de Bouba, le meurtre d’une élève à M’Bahiakro ou encore l’assassinat à Korhogo d’un élève tué par son oncle pour un crime rituel. Concernant l’affaire Bouba, le ravisseur et assassin Etienne Sagno avait révélé à la police qu’il avait agi sur injonction d’un marabout qui répondrait au nom de Mohamed. Selon les indications fournies par le bijoutier, le marabout en question résiderait près du commissariat de Williamsville. Considéré comme une pièce maitresse de l’enquête, le marabout reste pour le moment introuvable. Les recherches se poursuivent toujours pour mettre la main sur le fugitif selon le procureur de la République Adou Richard. Son arrestation, si elle intervenait, permettrait sans doute d’en apprendre plus sur celui où ceux qui se cachent derrière ces enlèvements d’enfants. Mais déjà, les langues se délient pour établir un éventuel lien entre ces enlèvements d’enfants et les élections qui auront lieu cette année. Cela reviendrait ainsi à accuser indirectement certaines personnalités politiques du pays dans ce nouveau fléau qui sème l’inquiétude chez les parents.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Sénégal : Drame à Kaolack, des jumeaux incendient un immeuble, l’un meurt

Les Awards du rire : 6 lauréats pour la première édition