in

Parti unifié en Côte d’Ivoire : les députés PDCI soutiennent Billon et Guikahué

Une guerre se joue en coulisse pour la sauvegarde de l’héritage du PDCI. Depuis quelques jours, le parti multiplie les divergences sur la ligne de conduite à adopter concernant la mise en place du parti unifié en Côte d’Ivoire.

Après les sorties musclées de Billon et Guikahué à l’égard de ce projet de réunification, le groupe parlementaire proche d’Henri Konan Bédié a affiché son plein soutien aux deux secrétaires exécutifs du parti.

Le projet de parti unifié RHDP verra-t-il le jour avant la date de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire ? Malgré les avancées réalisées, en l’occurrence la mise en place du Haut Comité, le projet semble de réunification de toutes les forces vives se réclamant de l’idéologie houphouëtiste recueille de moins en moins l’intérêt de certains cadres issus du PDCI. Il y’a de cela quelques jours, le secrétaire exécutif en chef du parti, le professeur Maurice Kacou Guikahué déclarait des dysfonctionnements dans la mise en place de cette alliance dans les différentes bases du parti : ‘‘le RHDP ne marche pas dans les bases’’, lançait le responsable PDCI. L’ancien ministre du commerce a lui aussi remis en question le projet de parti unifié qui avait donné lieu à une rencontre l’an dernier entre Ouattara et Bédié. L’ex-président du conseil régional du Hambol déchu par arrêté ministériel a insisté le week-end dernier sur la nécessité de préserver l’héritage du PDCI. Selon l’ancien ministre, « Le temps des sacrifices est terminé. Nous attendons de nos partenaires le même sens du sacrifice comme l’a fait le PDCI-RDA en 2010 et en 2015. Sans le PDCI, le RHDP n’est rien. Sans le PDCI, il n’y a pas de RHDP… Si parti unifié il doit y avoir, ça sera après l’alternance». Mais cette prise de position de Billon a fait aussitôt réagir les cadres au sein du RDR, le principal allié qui milite corps et âme pour la mise en place du parti unifié en Côte d’Ivoire. Au sein même du PDCI, certains cadres ne s’étaient pas fait prier pour recadrer l’ancien ministre du commerce et Maurice Guikahué, le secrétaire exécutif en chef du parti. Ce mardi, le groupe parlementaire PDCI a également affiché sa position dans cette bataille dont la mise en place du parti unifié. Les députés PDCI de l’Assemblée Nationale ivoirienne ont sans détour apporté leur soutien à Jean-Louis Billon et Maurice Kacou Guikahué qui entendent reporter à plus tard le débat autour du parti unifié.

Déclaration de soutien des députés PDCI à Billon et Guikahué

« Nous, députés du groupe parlementaire PDCI-RDA : Fidèles aux valeurs promues par le PDCI-RDA et engagés dans la vision du père fondateur et du président Henri Konan BEDIÉ, président du PDCI-DRA ; Attentifs au débat politique du moment au sein de la famille des Houphouetistes ; Convaincus de la sagesse avec laquelle le président Henri Konan BEDIÉ défend les intérêts du PDCI-DRA au sein du RHDP ; Assurés du soutien total de nos bases respectives au président Henri Konan BEDIÉ :
1- Félicitons le réseau des cadres PDCI « Notre Héritage » pour l’organisation du bel hommage au président Henri Konan BEDIÉ le 10 mars 2018 à Yamoussoukro ;
2- Exprimons notre adhésion au discours du Secrétaire Exécutif en chef Maurice KAKOU GUIKAHUE ainsi qu’à celui du Secrétaire Exécutif Jean Louis BILLON lors de l’hommage au président Henri Konan BEDIÉ le 10 mars 2018 à Yamoussoukro ;
3- Apportons notre plein et entier soutien au Secrétaire Exécutif en chef Maurice Kakou GUIKAHUE ainsi qu’au Secrétaire Exécutif Jean Louis Billon pour les messages importants livrés à Yamoussoukro ;
4- Réaffirmons notre ferme volonté de demeurer dans le groupe parlementaire PDCI-RDA au sein de l’assemblée nationale jusqu’en 2020. ».

Sénégal : Macky Sall se fait tacler pour son nouveau palais présidentiel

Sénégal : Abdoulaye Wade invalide l’audit du fichier électoral de l’UE