in

Jean-Louis Billon : ‘‘politicien alimentaire et de salon’’, la poignante réplique de JLB

Taxé de politicien alimentaire et de salon, Jean-Louis Billon a donné la réplique à ses détracteurs ce mercredi, à la veille d’une réunion capitale des cadres du PDCI RDA.

Jean-Louis Billon est sous le feu des projecteurs depuis quelques jours suite à ces déclarations qualifiées d’incendiaires par certains cadres du RDR. Qualifié de ‘‘politicien alimentaire et de salon’’, l’ancien ministre ivoirien du commerce a apporté une poignante réplique à ces détracteurs politiques qui l’accusent de vouloir saborder le projet de parti unifié.

Jean-Louis Billon passe de nouveau à l’offensive quelques jours après avoir été traité de ‘‘politicien alimentaire et de salon’’ par Kandia Camara et Adama Bictogo, deux cadres du RDR. La sortie musclée le week-end dernier de l’ancien ministre ivoirien du commerce concernant le parti unifié a alimenté les tensions au sein de la coalition qui dirige le pouvoir depuis 2011. A l’occasion de la cérémonie d’hommage à Henri Konan Bédié qui s’est tenue le week-end dernier à Yamoussoukro, Jean-Louis Billon avait balayé d’un revers de la main l’idée de mise en place du parti unifié RHDP. Cette position de JLB fondé sur la nécessité de préserver l’héritage laissé par feu Félix Houphouët Boigny, à savoir le PDCI d’après ses propos à lui. L’ex-ministre avait même affirmé qu’il était favorable à un report du débat sur le parti unifié après 2020, arguant que sans le PDCI, le RDHP n’est rien. Cette sortie musclée de JLB a fait réagir de plusieurs hauts cadres du RDR, en l’occurrence la secrétaire générale du parti qui avait qualifié ‘‘Billon de politicien alimentaire’’. Au cours d’un meeting de mobilisation, l’ancien ministre Adama Bictogo avait lui qualifié Jean-Louis Billon de ‘‘politicien de salon’’, des attaques qui ne sont pas restées sans réponses comme on peut s’en douter. Ce mercredi, l’ancien ministre du commerce a apporté la réplique à ses détracteurs à qui il ne resterait plus que ‘‘des attaques personnelles’’ comme recours, du moins selon lui.

Jean-Louis Billon soutenu par le PDCI ?

Accusé de saborder le projet de parti unifié, JLB a répondu ce mercredi depuis sa page Facebook : « Quand il ne reste plus que les attaques personnelles, on ne peut être qu’attristé par le niveau du débat politique ivoirien. Alors que 2020 approche, que les Ivoiriens attendent des réponses aux grands défis qui se posent à notre pays, certains croient encore que l’agressivité intéresse nos concitoyens. C’est faux. Sachez que ma détermination est intacte, et que je continuerai à défendre une autre manière de faire de la politique et à porter la voix du changement pour la Côte d’Ivoire. JLB ». Même si pour l’heure, la position défendue par Billon n’est pas la position officielle du PDCI, il convient de souligner que l’ancien ministre du commerce n’est pas seul dans sa posture. Dans une déclaration rendue publique le mardi 13 mars, les députés PDCI ont apporté leur soutien à Billon et Guikahué selon qui la priorité du moment serait le retour du PDCI aux affaires d’Etat en 2020. Si le parti d’Henri Konan Bédié a déjà annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, aucun candidat n’a en revanche été désigné, même si certains s’hasardent déjà à avancer le nom de l’ex-chef d’Etat comme le représentant du parti au prochain scrutin présidentiel.

Affaire Lelandais : l’autopsie de Maëlys contredit la thèse de la mort accidentelle

Pierre Lapin

Pierre Lapin : Le voleur de radis est dans le potager de Mr Mc Gregor