in

Tiken Jah Facoly : sénat, présidentielle 2020, l’artiste se déchaîne

Tiken Jah Facoly s’est exprimé sur la mise en place très prochaine du sénat en Côte d’Ivoire, une institution dont l’utilité a été remise en cause par le chanteur reggae.

L’artiste Tiken Jah Facoly n’est pas du tout favorable à la mise en place du sénat en Côte d’Ivoire. Le chanteur reggae a clarifié sa position sur la mise en place de cette nouvelle institution qu’il a qualifiée de budgétivore et inutile au cours d’une interview. La star ivoirienne du reggae est également revenu sur la question de la réconciliation nationale sans oublier l’épineuse question de la présidentielle de 2020.

Tiken Jah Facoly sort ses griffes contre l’actuel régime ivoirien en passe de doter la Côte d’Ivoire d’un sénat pour la toute première fois de son histoire ce mois de mars. L’artiste chanteur reggae n’a pas mâché ses mots à l’encontre de l’actuel pouvoir concernant la mise en place de cette nouvelle chambre tel que le prévoit la nouvelle constitution. Au cours d’une interview, Tiken Jah Facoly a vivement critiqué la mise en place du sénat qu’il a qualifié de totalement inutile : « moi je pense que le sénat a été créé simplement pour caser les politiciens frustrés. C’est-à-dire quand Alassane Ouattara et Bédié veulent se débarrasser de quelqu’un, il faut qu’ils trouvent un coin pour le caser pour ne pas qu’il aille monter les gens de sa région contre eux. C’est aussi simple que ça, et c’est budgétivore, c’est inutile on n’en pas besoin… Voir aujourd’hui la Côte d’Ivoire installer un sénat c’est pratiquement un calcul des politiciens pour faire manger certaines personnes frustrées. », a déclaré le chanteur ivoirien. La star du reggae ivoirien qui avait récemment apporté son soutien à Kemi Seba a également manifesté son soutien à l’opposition ivoirienne qui envisage d’organiser une marche le 24 mars prochain, date à laquelle se tiendront les élections sénatoriales en Côte d’Ivoire. L’artiste reggae ivoirien a également dénoncé l’absence de l’opposition dans cette future chambre qui fera le jour à l’occasion des élections prévues la semaine prochaine. L’opposition a décidé de boycotter les sénatoriales, offrant ainsi sur un plateau d’or une victoire à la majorité absolue du RHDP.

La présidentielle de 2020, « on a tous peur », dixit Tiken Jah

Comme de nombreux ivoiriens, l’artiste reggae n’a pas caché son inquiétude concernant l’enthousiasme que suscite la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Le prochain scrutin présidentiel fait l’objet de vives tensions au sein du RHDP, l’alliance au pouvoir depuis 2011. Le risque d’implosion de cette alliance suite aux divergences sur la ligne à suivre pour 2020 est une réalité que redoute l’artiste. Selon lui la coalition RHDP est ‘‘une alliance qui a été faite pour manger. On a partagé les postes, on a bouffé et après il y’a des problèmes entre nous. C’est-à-dire on a pris la Côte d’Ivoire comme un gâteau on a partagé, chacun a mangé et chacun veut manger plus… Moi je suis inquiet parce que ceux-là même qui ont mangé dans la même assiette, s’ils commencent à se battre entre eux, je pense qu’on risque de se retrouver dans une situation plus grave que celle de 2010. », a souligné l’artiste reggae.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Soir info-journal-du16-03-2018

Côte d’Ivoire : Adjoumani charge à nouveau les « politiciens alimentaires » du RHDP

Débordeau VS DJ Arafat

Concert 31 mars : dis-moi, es-tu Pro Debordeau ou pro Arafat ?