in

Alternance 2020 en Côte d’Ivoire : ‘‘le RDR restera au pouvoir jusqu’en 2050’’

Alors que le PDCI évoque l’alternance en 2020, au sein du RDR des voix s’élèvent de plus en plus pour exiger un nouveau mandat du parti à la prochaine présidentielle ivoirienne.

Samedi dernier, une parlementaire issue du Rassemblement des Républicains a déclaré au cours d’un meeting que le parti de Ouattara ‘‘restera au pouvoir jusqu’en 2050’’, une réponse qui présage déjà un affrontement entre les deux alliés du RHDP.

L’alternance 2020 en Côte d’Ivoire est depuis des mois le slogan du PDCI, le principal allié du RDR au sein de la coalition RHDP. Mais ce retour au pouvoir du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire lors de la prochaine présidentielle n’est pas du tout partagé par certains cadres du RDR. L’an dernier, Cissé Bacongo aujourd’hui conseil spécial du président Ouattara Alassane, avait déclaré au cours d’un meeting que le RDR n’était pas venu pour faire 10 ans au pouvoir, des déclarations qui ont suscité de vives tensions au sein de la coalition. Si le parti unifié est à l’ordre du jour pour le RDR, certains cadres PDCI prennent leur distance avec ce projet censé réunir au moins quatre formations politiques du pays. Pour le PDCI, l’alternance en 2020 est la priorité, un slogan que son principal allié au RHDP semble manifestement opposé. Le week-end dernier, lors d’un meeting dans la circonscription de Divo, la députée RDR Traoré Mariam n’est pas passée par quatre chemins pour dire non au projet d’alternance politique voulu par le PDCI. La parlementaire ivoirienne a même illustré sa position à travers une petite anecdote : « On ne peut pas comprendre, que nous sommes venus trouver une maison entière, ils ont enlevé les fenêtres, les chaises, les lits, les matelas. On vient on refait la maison, on remet les fenêtres, les lits, les matelas. On s’apprête à dormir et on nous dit quittez ! On ne quittera pas. Nous sommes au pouvoir, nous serons au pouvoir…. Je peux vous rassurer que le RDR restera au pouvoir en 2020 », a fait savoir la parlementaire ivoirienne à l’auditoire.

L’alternance 2020 dans l’affrontement ?

Avec un PDCI résolument engagé pour l’alternance politique en 2020 en Côte d’Ivoire, l’on serait tenté de dire que la séparation officielle entre les deux alliés qui gouvernent le pays depuis 2011 ne serait plus qu’une question de temps. A l’occasion de la cérémonie d’hommage qui lui a été rendue, le président Henri Konan Bédié a réaffirmé sa position, à savoir que le PDCI sera bel et bien candidat du RHDP en 2020. A en juger par les déclarations de la parlementaire ivoirienne, le Rassemblement Des Républicains pourrait bien faire acte de candidature pour la prochaine présidentielle à venir, donnant ainsi lieu à un affrontement entre les deux alliés dans deux ans. Pour l’heure, les deux partis restent discrets sur l’identité des candidats qu’ils présenteront pour ce scrutin à double ticket. L’idée d’un troisième mandat du président Ouattara revient souvent sur la table, d’autant plus que le président ivoirien n’a pas encore clarifié sa position pour 2020.

Affi N’Guessan : biographie de l’héritier de Laurent Gbagbo

Présidentielle 2019 au Sénégal : Karim Wade défie Macky Sall