in

Mort de Maëlys : Nordahl Lelandais s’explique devant les juges

Dans l’affaire du meurtre de Maëlys, Nordahl Lelandais avait rendez-vous avec les juges d’instruction grenoblois ce lundi pour de nouvelles révélations.

Lelandais révélation devant le juge

Ce rendez-vous du 19 mars entre Nordahl Lelandais et les juges d’instruction revêt un caractère particulier car les enquêteurs devraient fournir de plus amples détails sur les circonstances de la mort de la fillette de neuf ans tuée dans la nuit du 27 août dernier.

Depuis les aveux de Nordahl Lelandais datant du mois dernier, l’ancien militaire de 34 ans ne s’était plus exprimé sur l’affaire Maëlys. Ce lundi, le meurtrier de la fillette de 9 ans a été extrait de sa cellule puis conduit devant les juges d’instruction grenoblois, un rendez-vous à l’issue duquel l’on devrait en savoir plus sur les circonstances de la mort de Maëlys. Le 14 février dernier, Nordahl Lelandais avait reconnu avoir tué la fillette de neuf ans mais avançait également la thèse de la mort accidentelle, le même argument avancé par Jonathan dans l’affaire Alexia Daval. Mais pour l’heure, l’argument avancé par Lelandais est à prendre avec quelques pincettes puisque l’autopsie de Maëlys remet dans une certaine mesure cette thèse de la mort accidentelle. Selon les médecins ayant analysé les restes du corps de la fillette découverts le mois dernier, Maëlys de Araujo avait eu la mâchoire brisée, probablement en raison d’un violent coup qu’elle aurait reçu de la part de son ravisseur. En dépit de quelques théories émises çà et là, les enquêteurs n’ont toujours pas réussi à déterminer les causes de la mort de la fillette de neuf ans, chose que devrait révéler ce lundi Nordahl Lelandais qui a rencontré les juges d’instruction depuis 9h30. La question de savoir comment Maëlys a été tuée sera probablement résolue ce 19 mars, mais encore faudrait-il que l’autopsie et les enquêtes confirment les arguments de l’ancien militaire qui évoque une mort accidentelle.

Une défense difficile pour Lelandais

D’après une source proche de l’affaire, ‘‘« ça va être très compliqué pour lui de défendre la thèse de l’homicide involontaire’’. Les éléments à charge dont les résultats de l’autopsie qui révèlent une mâchoire brisée sont autant d’indices qui jouent pour l’heure en défaveur de l’ancien militaire. Après avoir recueilli le témoignage de Lelandais ce lundi, les enquêteurs de vérifier la conformité de ce témoignage avec les indices. En expliquant comment Maëlys est morte, Nordahl devrait aussi situé les enquêteurs sur l’heure exacte de la disparition de la fillette de 9 ans. Il y’a de cela un mois, deux témoins qui étaient présents à la soirée où la fillette avait disparu, avaient remis en cause la chronologie des faits après avoir indiqué qu’ils avaient aperçu la fillette encore sur les lieux du mariage à l’heure supposée de la disparition avancée par les enquêteurs. Les nouvelles confessions de Nordahl Lelandais ce lundi devant les juges d’instruction permettra probablement d’établir avec plus de précisions l’heure de la disparition de la fillette de neuf ans. Après l’affaire Maëlys, Lelandais devra également faire face à la justice dans le cadre de l’enquête sur la disparition du caporal Arthur Noyer disparu au cours d’une soirée à Chambéry. Mis en examen dans cette seconde affaire, l’ancien militaire a déjà reconnu avoir pris en stop le jeune caporal, un élément qui détourne encore plus les soupçons vers lui.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Présidentielle 2019 au Sénégal : Karim Wade défie Macky Sall

Côte d’Ivoire : Affi N’Guessan confirme la grande marche de l’opposition