in

Nordahl Lelandais : point de l’enquête sur les autres disparitions

En plus de l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais fait l’objet de soupçons dans plusieurs affaires de disparition en France, dont celle du caporal Arthur Noyer.

Lelandais les autres enquête des disparitions

Dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du jeune caporal disparu à Chambéry, l’ancien militaire de 35 ans a été mis en examen en décembre dernier. L’ancien maître-chien est aussi soupçonné dans les affaires Tronche et Adrien Fiorello.

La piste Nordahl Lelandais est désormais privilégiée dans plusieurs affaires de disparitions non élucidées ces 8 dernières années. Début mars, les familles des disparus de Tamié avaient déposé une plainte pour enlèvement contre X, une plainte qui vise indirectement l’ancien militaire aujourd’hui âgé de 35 ans. Les liens entre Lelandais et les disparus du fort de Tamié n’ont certes pas encore été formellement établis mais l’ancien militaire fait l’objet de gros soupçons dans ces deux disparitions mystérieuses. Les plaintes déposées par les familles des disparus, Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou devraient donner lieu à une réouverture du dossier en vue d’établir d’éventuels liens entre le meurtrier de Maëlys et les deux disparitions survenues au même endroit, à la même période mais avec une année d’intervalle. Si Nordahl Lelandais n’est pas formellement soupçonné dans ces deux disparitions, il est fortement soupçonné dans le cadre de l’enquête sur le dossier Arthur Noyer, le jeune caporal disparu en avril 2017 au soir d’une soirée à Chambéry. Mis en examen dans cette affaire, Lelandais avait jusque-là nié toute implication dans cette disparition. Après ses aveux dans l’affaire Maëlys, l’ancien militaire de 35 ans a reconnu avoir pris en stop Arthur Noyer le soir de sa disparition, des confessions obtenues à la suite des résultats sur le bornage téléphonique. Les téléphones de Nordahl et du jeune caporal indiquaient les mêmes relais au même endroit, une situation qui est loin d’être une coïncidence selon les enquêteurs. Accablé par cette preuve scientifique, Lelandais a finalement avoué avoir pris en stop le caporal Noyer mais nie toujours son implication dans la mort de l’alpiniste. La découverte des restes du crâne d’Arthur Noyer par un randonneur à Chambéry permettra sans doute aux enquêteurs d’avancer sur cette seconde affaire de disparition où l’ancien militaire est mis en examen.

Lelandais relancé dans les affaires Tronche et Fiorello

La piste de l’ancien militaire de 35 ans a été réactivée dans le cadre de deux autres affaires de disparitions qui remontent à 2010 et 2015. La première, celle d’Adrien Fiorello avait été classée aux archives par manque d’indices et de pistes à suivre. Mais les enquêteurs croient désormais tenir une piste avec l’affaire Lelandais. Selon les premières informations sur l’affaire Fiorello, le jeune Adrien qui à l’époque était âgé de 22 ans à Chambéry en octobre 2010. A cette époque, Nordahl Lelandais résidait encore en Savoie. Cette disparition intrigue les enquêteurs d’autant plus que le jeune étudiant Adrien Fiorello n’avait rien à faire à Chambéry. Rien ne justifiait sa présence sur le lieu où il a été vu probablement pour la dernière fois. En mars 2015, Lucas Tronche âgé lui de 15 ans avait disparu dans le Gard alors qu’il était censé se rendre à son cours de natation. Innocenté dans un premier temps dans l’affaire Tronche, Lelandais semble être toujours sur la sellette dans ce dossier de disparition qui remonte à 2015. Si le bornage téléphonique indiquait que Nordahl était dans les Alpes au moment de la disparition de Lucas, il n’est encore définitivement à l’abri des soupçons.

Question TABOU: Kabila est- il le bourreau de sa femme?

INÉDIT: DANSE HIP HOP PAR PERNELLE