in

Nicolas Canteloup Europe 1 : « Nicolas Sarkozy en garde à vue, moi au garde-à-vous »

Après plus de 20 heures de garde à vue dans l’enquête concernant le financement illicite de sa campagne de 2007, Nicolas Sarkozy a été mis en examen mercredi dernier.

Depuis 2012, l’homme d’Etat est dans le viseur de la justice française notamment dans l’affaire Bygmalion. Cette offensive judiciaire a suscité de nombreuses réactions des hommes politiques français. Quelques médias, au travers de leurs émissions de parodie, se sont bien amusés à tourner en dérision l’actualité de l’ancien Chef d’Etat français.

Hier mercredi 21 mars, sur Europe 1, Nicolas Canteloup est revenu sur l’évènement de la semaine en se prêtant au jeu de l’imitation burlesque. Dans la peau d’Eric Ciotti, entre autres, il déclare : « Si Nicolas Sarkozy est en garde-à-vue, moi je suis au garde-à-vous ». L’imitateur a aussi joué le rôle de Nadine Morano et de Nicolas Sarkozy lui-même.

Nicolas Canteloup alias Nadine Moreno

Nadine Morano, l’Eurodéputée de Les Républicains (LR) est sans doute celle qui a le plus défendu Nicolas Sarkozy avec Laurent Wauquiez. Le Patron de Les Républicains s’est dit scandalisé par la comparution en garde à vue de Nicolas Sarkozy, tout comme Nadine Morano. Depuis plusieurs heures, cette ancienne ministre de Nicolas Sarkozy mène bataille s’énerve contre les médias, notamment CNews. En introduction de Revue de Presque du mercredi 21 mars, il était justement question de son énervement sur les antennes du groupe CNews. Dans la peau de Nadine Morano, Nicolas Canteloup a grossi, à souhait, les traits de l’Eurodéputée. A propos du traitement des informations de la part des médias, Nicolas Canteloup fait dire à Nadine Morano, sur un ton nasillard : « De toutes les façons c’est toujours la même chose, vous les journaleux. Vous jouez les fouilles-merdes uniquement quand mon Nico est mis en examen. Mais pour parler des non-lieux de mon Nico eh bien y’a plus personne ».

Eric Ciotti le soldat fidèle

Dans la peau d’Eric Ciotti, député LR, Nicolas Canteloup a brossé, à rebrousse-poil, les plaintes de Nicolas Sarkozy. Ce dernier ne cesse, depuis sa garde-à-vue de dire qu’il n’a rien fait. Mr Revue de Presque fait donc dire à Eric Ciotti, plus de cinq fois : « Il (Nicolas Sarkozy) n’a rien fait ». Puis de poursuivre son ironie par des références hors contexte : « Il n’a rien fait dans l’affaire des disparus de L’Yonne. Il est blanc comme neige dans l’affaire Dupont de Ligonnès… ». Nicolas Canteloup, alias Eric Ciotti finit par une phrase poétique et philosophique : « Même si Nicolas Sarkozy est en garde-à-vue, moi je suis au garde-à-vous ». Sauf qu’entre temps, l’ancien président français a été mis en examen pour blanchiment illicite, entre autres charges.

Il n’y a pas meilleur avocat que l’intéressé lui-même

Faisant intervenir Nicolas Sarkozy lui-même, l’homonyme Canteloup revient sur sa sortie de garde-à-vue. Quand on lui demande pourquoi il n’a pas été aperçu par les journalistes lors de sa sortie, Nicolas Canteloup fait dire à Nicolas Sarkozy : « J’étais comme à mon habitude dans la boîte à gants. Mais non enfin j’étais dans le siège arrière, c’est ça que vous voulez savoir ? Ça commence bien franchement le niveau des questions chez vous Europe 1. Bel exemple pour vos jeunes en stage ici hein ».
C’est sur le même ton badin que l’émission a continué en faisant intervenir, par la suite, Ségolène Royale, la candidate malheureuse à la présidentielle de 2007 et Benoit Hamon, le candidat PS à la présidentielle de 2017. Depuis cette édition, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour les trois chefs d’accusations retenus contre lui, pour l’heure. Il s’agit de « corruption passive », « financement illégale de campagne électorale » et « recel de détournements de fonds publics libyens ». Il risquerait au moins cinq années de prison et 150.000 Euros d’amende.

10 meilleures équipes Africaines

Classement FIFA : les 10 meilleures équipes africaines

Actu Coco Emilia Eudoxie Yao

Coco Emilia à Abidjan : E. Lohouès et E. Yao l’attendent pour la pimenter