in

Nicolas Sarkozy sur TF1 : défend l”«honneur» de la France

L’ancien président français a également saisi l’occasion pour se défendre des accusations qui pèsent sur lui et défendre aussi l’honneur de la France qu’il a représenté en tant que président de 2007 à 2012.

Après sa garde à vue et son placement sous contrôle judiciaire, Nicolas Sarkozy était jeudi soir sur le plateau de TF1 pour donner de plus amples informations sur l’affaire de financement illicite de sa campagne en 2007.

Nicolas Sarkozy s’est défendu sur TF1 et a aussi défendu l’honneur de la France dans l’enquête sur le financement illicite de sa campagne il y’a un peu plus de 10 ans. Après 48h de garde à vue, l’ancien président a été placé sous contrôle judiciaire, limitant ainsi ses déplacements dans certains pays jusqu’à ce que l’affaire sur le financement libyen soit bouclée. Poursuivi pour ‘‘corruption passive, financement illégal de campagne électorale, recel de détournement de fonds publics libyens’’, Nicolas Sarkozy a déploré sur TF1 les conditions de sa mise en examen dans cette affaire de financement illicite de sa campagne en 2007 : « je n’ai reçu aucun document. J’ai reçu un coup de téléphone, on m’a indiqué que j’étais en garde à vue à 8h du matin, et Mediapart était informé de ma garde à vue 10 minutes plus tard ». Sur le plateau de TF1, Nicolas Sarkozy n’a pas manqué de dénoncer ce qu’on qualifierait d’acharnement médiatique de Mediapart dans cette enquête : « Savez-vous le chiffre qu’ont formulé les policiers qui m’ont interrogé sur le liquide qui aurait circulé dans ma campagne de 2007 ? Trente-huit mille euros, ce qui représente sur une campagne qui a coûté 21 millions d’euros 0,0018%. On est bien loin des allégations folles de Monsieur Kadhafi et de Mediapart parlant de 50 millions d’euros. ». Toujours sur sa ligne de défense, Nicolas Sarkozy a présenté sur le plateau de TF1 un document judiciaire signé par 19 officiers français de police ‘‘qui ont enquêté sur le document Mediapart dans le cadre de l’enquête pour faux que j’avais déposé contre Mediapart…’’ Selon un extrait du document lu par l’ancien président français, ‘‘il existe donc une forte probabilité pour que le document produit par Mediapart soit un faux, le rendant déontologiquement impropre à sa diffusion’’.

Pour Sarkozy, Takieddine est un ‘‘menteur’’

«… Sur PV de police, ce sinistre Takieddine dit que le 4 mars il rencontre le fils Kadhafi, il ne peut pas se tromper sur la date, parce que le 5, Mr Takieddine sera arrêté au Bourget avec de l’argent liquide que lui avait remis Saïf Kadhafi pour lui. Il raconte l’entretien avec Saïf Kadhafi…Il y’a un problème Mr Bouleau, c’est que la rencontre entre Takieddine et Saïf a eu lieu le 4 mars, l’intervention de Saïf Kadhafi sur Eronews a eu lieu deux jours plus tard ». Nicolas Sarkozy a également cité plusieurs exemples mettant en cause Takieddine reste formel sur le fait que l’ancien aurait reçu de l’argent du clan Kadhafi pour financer sa campagne. Mesurant l’extrême gravité des faits, l’ancien président français s’est défendu sur le plateau de TF1, une défense remise toutefois en cause par certains témoignages dont celui d’un membre du clan Kadhafi qui aurait déclaré devant la CPI que Sarkozy avait reçu de l’argent de la part du guide libyen pour financer sa campagne en 2007.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

A REVOIR : Je suis noir et je préfère les blanches

Aude : prise d’otage dans un supermarché, 1 mort et 1 policier blessé