in

HEURTÉ

Affaire Maëlys : que ne dit pas Nordahl Lelandais ?

L’affaire Maëlys n’a toujours pas été bouclée un mois après les aveux de Nordahl Lelandais qui a reconnu avoir accidentellement tué la fillette de neuf dans la nuit du 27 août dernier.

Lelandais affaire Maelys

Les enquêteurs cherchent désormais à confirmer ou infirmer la thèse de la mort accidentelle avancée par le maitre-chien de 35 ans, une tâche qui s’annonce difficile d’autant plus que Nordahl Lelandais reste discret sur plusieurs détails du meurtre de fillette de 9 ans.

Dans l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais n’a assurément pas tout dit aux enquêteurs qui cherchent encore à établir la personnalité du meurtrier de la fillette. Plus d’un mois après avoir avoué le meurtre de la fillette, l’ancien militaire de 35 ans n’a toujours pas levé le voile sur tous les mystères de cette disparition qui remonte au 27 août dernier. Après avoir à maintes reprises nié toute implication dans l’enlèvement de Maëlys, Nordahl Lelandais, accablé par des preuves évidentes, n’a eu d’autres choix que de confesser son crime, un crime qu’il a qualifié de mort accidentelle. Les enquêteurs explorent la piste de la mort accidentelle avancée par l’ancien maitre-chien, une piste difficile à suivre puisque le meurtrier de Maëlys n’a pas encore tout dit aux enquêteurs. Preuve qu’il reste encore beaucoup de mystères à élucider dans cette affaire, les révélations dernières de Nordahl Lelandais concernant la disparition du Caporal Arthur Noyer. Alors qu’il avait clamé son innocence malgré sa mise en examen en décembre dernier dans le meurtre du jeune caporal, l’ancien militaire de 35 ans était revenu sur ses déclarations, affirmant qu’il avait pris en stop Arthur Noyer la nuit de sa disparition en avril 2017. Cependant, l’ancien militaire de 35 ans nie toute implication dans la disparition d’Arthur Noyer dont les restes de crâne ont été découverts à Chambéry par un randonneur avant d’être identifié comme appartenant au jeune alpiniste de 22 ans.

Lelandais et ses nombreux secrets dans l’affaire Maëlys

Concernant l’affaire Maelys, l’un des secrets de Nordahl Lelandais que les enquêteurs cherchent à comprendre, c’est l’heure de la mort de la fillette de 9 ans disparue au cours d’une soirée de mariage. Sur ce fait, deux témoignages rendus le mois dernier tendaient même à blanchir Lelandais du crime. Deux témoins qui étaient présents au mariage avaient indiqué avoir vu la fillette sur les lieux à l’heure de la disparition supposée par les enquêteurs. Si la fillette était bel et bien là pendant l’heure supposée être celle de sa disparition, à quel moment a-t-elle été enlevée au cours de la soirée avant d’être tuée ? Cette interrogation en soulève une autre, à savoir si la fillette était encore vivante pendant qu’elle a été transportée en toute discrétion pendant la soirée de mariage par Lelandais qui s’est ensuite débarrassé du corps. Nordahl n’a manifestement pas encore tout dit sur l’affaire Maëlys, car sa théorie de la mort accidentelle a été remise en cause par une autopsie réalisée sur les restes de la fillette découverts il y’a plus d’un mois par les enquêteurs. L’autopsie a révélé que la fillette de 9 ans avait eu la mâchoire brisée. Ce choc serait probablement dû à un violent coup qu’elle aurait reçu au cou, sans doute un coup qui lui a été fatal. Aussi, les enquêteurs ont récemment découverts que Nordahl Lelandais consultait régulièrement des sites de pédopornographie. Pour l’heure, le meurtrier de Maëlys n’a toujours pas donné les raisons qui le poussaient à consulter ces sites.

1 Point ou Zéro ?

-2 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 2

Downvotes percentage: 100.000000%

Parti unifié RHDP : le jeu trouble du PDCI

Actualité Afrique de l’ouest : des membres de la société civile arrêtés au Niger