Accueil ACTUALITÉ Les chanteurs africains les plus riches

Les chanteurs africains les plus riches

Chanteurs Africains riches

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence d’une nouvelle catégorie de chanteurs en provenance du Nigéria et du Ghana principalement. Grâce à des contrats en or avec de grandes maisons de disques, des campagnes publicitaires bien rémunérées, ces artistes de la nouvelle génération se classe aujourd’hui parmi les chanteurs les plus riches du continent africain. Le classement 2019 consacré aux musiciens les plus riches du continent s’intéressera plus particulièrement aux artistes les plus bankables du moment, à savoir les stars africaines qui génèrent le plus d’argent aux maisons de disque.

[Mis à jour le 03 juin 2019 à 22h50] Lorsqu’on parle des chanteurs africains les plus riches, on fait bien souvent référence à des grandes sommités de la musique comme Alpha Blondy pour la Côte d’Ivoire, Youssou Ndour pour le Sénégal ou encore Manu Dibango du Cameroun. Mais le classement 2019 des artistes africains les plus riches mettra cette fois un point d’honneur à citer que les chanteurs actuellement sollicités par les plus grosses maisons de disque basées en Afrique comme les maisons de disque de renommée internationale. Depuis quelques années, émerge du Nigéria et du Ghana une nouvelle catégorie d’artistes qui font vibrer le continent africain. Nous pensons à Davido, Sarkodie, Wizkid ou encore Don Jazzy qui est aujourd’hui l’un des hommes à tout faire dans la musique nigériane. Le Magazine Forbes Afrique s’est intéressé aux revenus de ces chanteurs africains de la nouvelle génération afin d’estimer la fortune de ces derniers. Sans avoir à dévoiler le montant de leur fortune, le magazine a réussi à dresser le classement des dix chanteurs africains les plus riches, un classement basé sur les revenus générés par ces artistes à différents niveaux, à savoir avec leurs maisons de production ou les gains générés par des contrats publicitaires et diverses sources de revenus. Car de nos jours, nombreux sont les artistes qui allient chanson et business en créant pour certains leur propre label et d’autres leur propre ligne de vêtements comme l’a fait Dj Arafat avec sa marque RFAT. Hélas, la marque lancée par l’artiste ivoirien peine à se frayer un chemin, une marque qui souffre d’un manque criant de publicité auprès du patron de la Yorogang, il faut bien l’avouer. Officiellement, le patron de la Yorogang n’est pas encore classé parmi les artistes les plus bankables du continent africain, même s’il est indiscutablement au sommet du podium dans le classement des DJ ivoiriens les plus riches. Un premier disque d’or pourrait complètement changer la donne pour le numéro 1 du coupé décalé sur la scène internationale, lui qui a rejoint depuis quelques temps Universal Music Africa.

Les dix artistes africains les plus riches

• 10e Oliver Mtukudzi (Zimbabwe): Considéré comme le roi de l’Afro Jazz dans son pays, le chanteur zimbabwéen occupe la dixième place du classement des artistes les plus fortunés cette année. Le célèbre guitariste africain est, depuis 1977, membre du groupe Wagon Wheels. A ce jour, il totalise plus d’une cinquantaine de singles à son actif depuis qu’il a lancé sa carrière.

> Lire aussi  Maxifoot mobile : 1998-2018 vingt ans après, toujours là et toujours sportif

• 9e Sarkodie (Ghana):Le rappeur ghanéen n’est plus à présenter, que ce soit en Afrique de l’ouest où même ailleurs sur le continent. Michael Owusu Addo de son vrai nom est aujourd’hui l’un des rares chanteurs du continent africain à avoir remporté un BET Awards au cours de sa carrière. Le ghanéen est surtout connu pour son feat avec Castro, un artiste ghanéen décédé dans la fleur de l’âge.

• 8e Davido (Nigeria): Bourreau des cœurs, Davido a sans doute été l’artiste le plus prolifique du continent l’année dernière. L’année dernière, le chanteur nigérian a étoffé son palmarès avec un trophée au BET Awards dans la catégorie Best International Act. Quand on connait la valeur de ce prix on comprend nettement pourquoi les grosses écuries se plient en quatre pour tenter de recruter le chanteur nigérian.

• 7e Wizkid (Nigeria): S’il n’a pas encore atteint la trentaine, Wizkid surfe depuis quelques années sur une vague de succès sans précédent dans la musique africaine. Il est l’un des rares chanteurs à jouir d’une grande renommée sur le continent américain. Rappelons que Wizkid a déjà réalisé un featuring avec le rappeur canadien Drake.

• 6e Jidenna (américano-nigérian): Contrairement aux autres chanteurs de la liste, Jidenna Mobisson n’a pas une rénommée aussi importante en Afrique. D’abord parce qu’il évolue dans un style musical révolu sur le continent africain, mais surtout parce qu’il réside du côté des Etats-Unis. S’il n’a pas encore la réputation d’un Akon, il est l’un des chanteurs les plus bankables du moment.

• 5e Tinashe (américano-zimbabwéenne): Outre la musique, l’américano-zimbabwéenne a plusieurs cordes à son arc de nos jours. Agée de 26 ans, elle a d’abord commencé sa carrière musicale dans un groupe, avant de penser à prendre son envol pour une carrière en solo. Le single Flame sorti il y’a deux ans reste l’un de ses plus grands succès dans le milieu de la musique.

• 4e Don Jazzy (Nigeria): Connu à l’état civil sous le nom de Michael Collins Ajereh, Don Jazzy est aujourd’hui un acteur incontournable de la musique nigériane. Outre ses featuring réalisés avec quelques grosses pointures de la musique nigériane, l’homme se consacre beaucoup plus à l’arrangement musical et à la production d’artiste. Sa maison de disque Marvin Record a pendant longtemps produit la diva nigériane Tiwa Savage.

> Lire aussi  Classement des plus grands footballeurs africains de tous les temps

• 3e Hugh Masekela (Afrique du Sud): Le trompettiste sud-africain est l’une des icônes du Jazz sur le continent africain. Le musicien sud-africain a démarré sa carrière depuis 1956, une date à laquelle de nombreux artistes de ce top 10 n’avaient même pas encore vu le jour. C’est sous la houlette d’un prête britannique que le sud-africain s’est initié à la trompette.

• 2e Black Coffee (Afrique du Sud): Connu à l’état civil sous le nom de Nkosinathi Innocent Maphumulo, Black Coffee est en quelque sorte la version sud-africain de Don Jazzy au Nigéria. Le producteur totalise cinq albums à son actif.

• 1er Akon (Sénégal): Sans surprise, la première place revient au Patron de Konvict Music, le sénégalais Akon, qui depuis plusieurs années reste indétrônable dans ce classement.

Un top dix 100% anglophone ?

Le classement des artistes africains les plus riches dévoilé par Forbes ne compte qu’un artiste issu de l’espace francophone. Aujourd’hui, force est de reconnaître que la côte des chanteurs africains anglophone semble bien plus élevée que celle des artistes africains issus de l’espace francophone. Si des grandes sommités de la musique comme Alpha Blondy ou le groupe Magic System sont d’offices mises à l’écart du classement, on ne retrouve en revanche aucune star du coupé décalé sur le podium, encore moins la nouvelle étoile montante de la musique malienne, le chouchou des dames Sidiki Diabaté. Pour la troisième année consécutive, Akon reste en tête du classement des chanteurs africains les plus riches. En seconde position du classement, vient Black Coffee de l’Afrique du Sud suivi en troisième position par son compatriote Hugh Masekela. L’artiste et producteur nigérian Don Jazzy est classé en quatrième position dans le classement des chanteurs africains les plus riches cette année. On remarque l’absence du Duo P-Square cette année, une absence probablement due à la rupture entre les frères Peter et Paul Okoye.

Vous pouvez aussi aimer