in

Assassinat du caporal Arthur Noyer : les aveux de Nordahl Lelandais

Extrait ce jeudi vers 11h de sa cellule de l’hôpital du Vinatier, Nordahl Lelandais a rencontré les juges d’instruction cette fois dans le cadre de l’affaire Arthur Noyer.

Mis en examen en Décembre dernier dans l’enquête sur la disparition du Caporal Arthur Noyer, l’ancien militaire de 35 a toujours nié son implication dans cette disparition. Grâce aux relais téléphoniques qui ont indiqué que le jeune alpiniste et Nordahl Lelandais étaient dans la même zone, le meurtrier de Maëlys avait indiqué aux enquêteurs qu’il avait pris en stop le disparu de 22 ans. Ce jeudi, le meurtrier de Maëlys a fait de nouveaux aveux dans le cadre de cette seconde disparition.

Les aveux de Nordahl Lelandais dans l’affaire du caporal Arthur Noyer étaient attendus depuis des mois. Ce jeudi, le meurtrier de Maëlys avait rendez-vous avec les juges d’instruction dans cette seconde affaire de disparition où il avait été mis en examen en décembre dernier. Extrait de l’hôpital du Vinatier qui fait également office de prison pour lui, l’ancien militaire de 35 ans est arrivé au palais de la justice de Chambéry vers midi où l’attendaient deux juges d’instruction. Scénario similaire à celui de l’affaire Maëlys, Nordahl a été par la suite extrait du palais de la justice, conduit dans un lieu encore inconnu. Un important dispositif de sécurité a été déployé pour le convoi sorti à grande vitesse du palais de justice pour une destination incognito. Dans le cadre de l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais était passé aux aveux après la découverte de traces de sangs appartenant à la fillette dans son véhicule. L’ancien maître-chien avait par la suite été transporté vers un lieu qu’il avait indiqué aux enquêteurs, endroit où seront découverts les restes de Maëlys qu’il a avoué avoir tué involontairement. Avant d’être conduit d’urgence vers un endroit inconnu pour le moment, Nordahl Lelandais a certainement fait des aveux aux juges d’instruction dans le cadre de la disparition du caporal Arthur Noyer.

Lelandais, le meurtrier d’Arthur Noyer ?

Et s’il avait finalement avoué le meurtre ? Si l’on se fie à la chronologie de l’affaire Maëlys, l’on serait tenté de dire que l’ancien militaire est bel et bien passé aux aveux dans l’affaire du Caporal Noyer. Mais nous en saurons certainement plus d’ici quelques heures. Pour l’heure, l’ancien militaire a seulement reconnu avoir pris en stop le jeune Arthur le soir de sa disparition à Chambéry, une disparition qui remonte à avril 2017. Déjà inculpé pour le meurtre de la fillette de neuf ans, Lelandais est tout proche d’être encore l’auteur d’un second meurtre, ce qui confirmerait la théorie selon laquelle l’ancien militaire de 35 serait un tueur en série. En dehors des deux affaires, à savoir Maëlys et Arthur Noyer, Nordahl est aussi soupçonné dans plusieurs affaires de disparition. Le dossier des disparus du Tamié a été rouvert il y’a quelques semaines. Et même si Lelandais n’est pas directement cité dans cette affaire, il fait partie des pistes potentielles qui seront exploitées dans le cadre de ces deux affaires.

Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly déjà sur la ligne de départ pour 2020

Afrique Infos News : manifestations au Ghana contre un accord de défense avec les USA