in

Mort de Dezy Champion : la famille ordonne une autopsie

La mort de l’artiste ivoirien Dezy Champion alimente toujours la polémique sur les réseaux sociaux en raison des nombreuses théories émises çà et là sur cette disparition brutale du chanteur.

Pour faire toutes les polémiques et théories suscitant des débats autour de la mort de Dezy Champion, la famille de l’artiste décédé à la veille de la célébration de la fête de Pâques a ordonné une autopsie pour situer toute l’opinion publique sur les réelles circonstances du décès de l’ancien artiste Zouglou qui était reconverti en pasteur.

La mort de Dezy Champion, ancien artiste Zouglou reconverti en pasteur ces dernières années, a suscité un tonnerre de réactions sur les réseaux sociaux. Selon les premières informations qui avaient été fournies, le chanteur ivoirien est mort des suites d’un AVC à l’Hopital de Bingerville. Suite à un malaise qu’il aurait eu alors qu’il était au volant de sa voiture, il avait été conduit d’urgence dans le centre hospitalier de Bingerville où le décès de l’artiste ivoirien sera confirmé dans la nuit du samedi 31 mars. Ce départ si brusque de l’ancien chanteur zouglou a de nouveau endeuillé l’univers de la musique ivoirien, suscitant des réactions et messages d’hommages de presque tous les acteurs de la musique en Côte d’Ivoire. Au-delà des hommages et réaction de tristesse suscitées par la mort de Dezy Champion, la toile est entrée en ébullition ces derniers jours en raison de plusieurs débats qui entourent ce décès ‘‘mystérieux’’ de l’artiste ivoirien. A l’annonce de la mort de Dezy champion, nombreux sont les internautes qui avaient pointé du doigt la lenteur des services d’urgence de l’hôpital où l’artiste est décédé dans la nuit du samedi dernier à Abidjan. Certains acteurs de l’industrie musicale, Dezy Champion ne serait pas décédé des suites d’un AVC. C’est ce qu’a affirmé le très célèbre Yves Armand De Bordeaux au cours de son passage à l’émission Rien à Cacher sur Radio Nostaligie : « Dezy Champion n’est pas mort d’un AVC comme on le dit, il est mort d’une émotion cardiaque… Il a eu un accident sur la route de Bingerville, il a eu le temps d’appeler son vieux-père avec qui il avait rendez-vous. On l’emmène à l’hôpital de Bingerville, durant deux heures de temps, il n’y a pas de médecins… Ils décident alors de l’emmener au CHU de Treichville, et c’est sur la route que son cœur arrête de battre. C’est ce qu’on appelle en médecine une émotion cardiaque ».

Une autopsie pour savoir de quoi Dezi est mort

A l’image d’Yves Armand De Bordeaux qui réfute la thèse de la mort par AVC, nombre de personnes ont émis de nouvelles théories sur le décès de l’artiste ivoirien. Parmi les théories les plus évoquées, la piste d’une mort par empoisonnement est avancée comme hypothèse comme certains. Pour en avoir donc le cœur net sur les circonstances du décès, la famille de l’artiste a donc ordonné depuis mardi une autopsie afin de déterminer les véritables cause de la mort de Dezy et faire ainsi taire certaines polémiques, ou peut-être les confirmer. A l’image de la mort d’Abobolais qui avait suscité un tollé de réactions sur les réseaux sociaux, le décès de l’ancien artiste Zouglou alimentera sans doute encore la polémique pendant de nombreux jours, d’autant plus que les résultats de l’autopsie seront déterminants dans cette affaire.

Luc Besson : Netflix rachète le groupe Europacorp

Côte d’Ivoire : 5 braqueurs abattus par la police près du CHU d’Angré